Thon en boîte : quelles sont les marques les plus écologiques ?

Thon en boîte : quelles sont les marques les plus écologiques ?
La majorité des marques se sont engagées dans la voie de la pêche durable. - © milosljubicic

L’ONG Greenpeace publie la troisième édition de son enquête sur les techniques de pêche des marques de thon les plus vendues en France. Seules Phare d’Eckmühl, Système U et Connétables proposent près de 100 % de thon pêché durablement.

Selon la FAO (Organisation des nations unies pour l’alimentation), 90 % des espèces marines commercialisées sont aujourd’hui surexploitées. La plupart des thons que l’on retrouve dans les conserves en France sont encore pêchés avec des méthodes trop intensives qui entraînent la prise de thons juvéniles ainsi que d’espèces menacées, en particulier les requins. Face à un tel constat, l’ONG Greenpeace a enquêté, pour la troisième année, sur les méthodes de pêche des marques les plus vendues sur le marché français.

En comparaison des précédentes éditions de 2014 et 2015, la majorité des marques se sont engagées dans la voie de la durabilité. Elles diversifient davantage « les stocks de thons pour ne pas reposer uniquement sur les plus menacés » et font plus de place aux thons pêchés à la senne (filet) sans dispositifs de concentration de poissons (DCP), une méthode de pêche particulièrement dévastatrice pour les océans. Car les DCP ne sont pas sélectifs. Ce sont des radeaux formés d’un assemblage d’objets flottants se prolongeant sous l’eau par des filets ou des cordages qui attirent de nombreuses espèces de poissons.

Les marques à privilégier

Sans surprise, ce sont toujours les trois mêmes marques qui se partagent le haut du classement : Phare d’Eckmühl, Système U et Connétable. Phare d’Eckmühl, la marque du groupe Chancerelle, et Système U proposent respectivement 100 % et 95 % de thons pêchés à la canne, la technique de pêche la plus respectueuse de la biodiversité.

A noter : l’entrée dans le classement de Monoprix qui se place directement à la 4e place en raison de son choix de vendre uniquement du thon pêché sans recours aux DCP.

Les marques sur la bonne voie

Carrefour arrive en 5e position. Depuis 2015, l’enseigne a fait des efforts et propose aujourd’hui 35 % de thons pêchés à la senne sans DCP. De son côté, le leader du marché français, Petit Navire, « a revu sa politique d’approvisionnement et s’est engagé notamment à réduire l’usage des DCP de moitié d’ici à 2020 ». En revanche, la marque s’approvisionne toujours en majorité sur des stocks menacés.

Casino, Auchan et Intermarché se partagent la suite du classement. Casino a réduit son approvisionnement en thon albacore et s’est fixé pour objectif d’atteindre 60 % de pêche sans DCP à l’horizon 2018. Concernant Auchan, la part de thons pêchés sans DCP est passée à 37 %. Quant à Intermarché, des progrès restent à faire. L’enseigne vise quand même 50 % de thon albacore pêché sans DCP d’ici à 2020.

Les mauvais élèves

Saupiquet, Lidl et Leclerc sont les seules marques qui n’ont pas commencé à opérer un changement dans leur approvisionnement. 99 % du thon vendu par Saupiquet est pêché sur DCP, 95 % pour Leclerc et 100 % pour Lidl.

Et aussi sur Dossier familial