Livret A, ce qui va changer

Livret A, ce qui va changer
Livret A, ce qui va changer - @IJubaphoto

A compter du 1er février 2020, le taux d’intérêt du livret A sera calculé autrement, sans pouvoir être inférieur à 0,5 %.

Le 19 avril, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé qu’une nouvelle formule de calcul du livret A entrera en vigueur à compter du 1er février 2020.

Le taux du livret A sera fixé en tenant compte de la moyenne semestrielle de l'inflation et des taux à court terme.

Depuis 2016, la formule prévoit que le taux du Livret A est au moins égal à l’inflation augmentée de 0,25 point de pourcentage, sauf si l'écart entre les taux courts et l'inflation est supérieur à 0,25 point de pourcentage.

Bruno Le Maire juge cette formule trop complexe et inadaptée à la situation économique et financière.

Cette dernière formule, élaborée en 2016 par son prédécesseur, Michel Sapin, n'aura jamais été, dans les faits, appliquée. Depuis 2008, le Livret A a déjà connu trois formules qui ont toujours donné lieu à d'importantes contestations. (…) En raison de l'apparition des taux monétaires négatifs et de la baisse de l'inflation mais aussi en raison de considérations politiques, les pouvoirs publics ont à, maintes reprises, dérogé à la fameuse formule », commente Philippe Crevel, du Cercle de l’Epargne.

Deux autres changements ont été annoncés par Bruno Le Maire :

  • l’instauration d’un taux minimum de 0,5 % de rémunération du livret A ;
  • le taux sera arrondi au dixième de point le plus proche, au lieu du quart de point le plus proche aujourd’hui.

Enfin, le ministre a confirmé le maintien du taux du livret A à 0,75 % sur les deux prochaines années.

A lire aussi :

Prenez les bonnes options pour vos placements ;

Arnaque : attention aux faux livrets d'épargne.