Comment dépanner un proche à l'étranger ?

Comment dépanner un proche à l'étranger ?

Lorsqu’il s’agit d’aider financièrement un proche à l’étranger, l’urgence commande. Mais pas à n’importe quel prix ni sans prendre quelques précautions. Nos conseils.

  • En agence: trouver un opérateur spécialisé

Devant l’urgence de la situation, la solution la plus efficace consiste à se rendre dans une agence d’un opérateur spécialisé, comme Western Union ou Moneygram.

« Grâce à notre réseau de 485 000 agents dans le monde, nous pouvons apporter l’argent à vos proches en quelques minutes et sans avoir recours à un compte bancaire », résume Marie-Élise Droga, directrice régionale France & Benelux de Western Union.

En France, les services de Western Union sont proposés dans 6 000 bureaux de Poste, chez 1 500 commerçants (bureaux de tabac…), dans le réseau de change Travelex et dans 26 agences en propre. De son côté, son concurrent Moneygram dispose de 1 500 points de distribution.

Comment procéder ?
Il suffit de se rendre chez l’agent de votre choix avec vos papiers d’identité et la somme à transférer en espèces, sauf exception (La Poste accepte le paiement par carte bancaire avec Western Union). En quelques minutes, l’agent enregistre l’opération en vous demandant le nom de la personne à qui vous souhaitez envoyer de l’argent, le pays où elle se trouve et le montant en euros.

Une fois la somme et les frais réglés, vous repartez avec un avis d’opération précisant le numéro de la transaction. Il vous reste ensuite à le transmettre, par téléphone ou texto, à votre proche qui se rendra chez un agent Western Union ou Moneygram dans le pays où il se trouve pour retirer l’argent, en espèces.

« Le transfert est instantané sous réserve des heures d’ouverture des points de vente, mais il faut compter quelques minutes dans certains pays ne disposant pas de connexion Internet rapide », précise Gabriel Hebinger, directeur France de Moneygram. Votre proche recevra le plus souvent des devises locales, même s’il est possible, dans certains pays, d’envoyer des dollars ­américains, des euros ou des livres sterling.

Quel coût ?
Ce type de service est bien rodé, mais son efficacité a un prix. Chez Moneygram, il faut débourser 48 € pour transférer 1 000 € en Europe, 21 € en Turquie, 37 € au Maroc, 33 € au Kenya ou encore 14 € au Brésil. Le service Western Union est un peu plus cher : 49 € pour 1 000 € envoyés au Portugal, et 48 € pour le Brésil par exemple.

À noter : Western Union propose aussi une solution moins chère vers l’Afrique (29 € pour un envoi de 1 000 € en Tunisie, par exemple), mais disponible en 48 heures.

Notre conseil : mieux vaut privilégier les opérateurs mondiaux reconnus, comme Moneygram ou Western Union, pour des raisons de sécurité. Une solution plutôt chère mais très efficace, puisque quelques minutes suffisent pour expédier de l’argent.

  • Paiement par Internet: transférer de l’argent en ligne

Avec Western Union, vous pouvez transférer de l’argent en ligne à tout moment, même lorsque les agences locales sont fermées en France. Vous pouvez ainsi envoyer de l’argent à une heure du matin à l’autre bout du monde, grâce à votre carte bancaire.

Muni du numéro de transaction que vous lui aurez donné par téléphone ou par texto, votre proche retirera la somme quelques minutes après dans un bureau de tabac local. Ce dernier sera à coup sûr ouvert puisque c’est, par exemple, la fin de l’après-midi en Amérique du Sud, ou tôt le matin en Asie. Bonne nouvelle, les tarifs des opérations par Internet sont légèrement moins élevés qu’en agence pour les destinations lointaines.

Ils s’élèvent, par exemple, à 40 € pour transférer 1 000 € en Thaïlande, en Tunisie ou au Brésil, au lieu de 42 € via une agence Western Union. Pour l’Europe, la somme à payer est la même dans les deux cas : 49 € en Italie, par exemple, en ligne comme en agence. Pour sa part, « Moneygram ­devrait proposer les transferts par Internet depuis la France d’ici à la fin de l’année », précise Gabriel Hebinger.

Notre conseil : idéal pour les internautes avertis. Pas besoin d’espèces puisque le règlement s’effectue par carte bancaire.

  • Par mandat : adresser un mandat international via La Poste

Vous pouvez aussi vous rendre dans l’un des 10 000 bureaux de La Poste pour effectuer un virement par mandat international. Avantage, ce service est bon marché : 17 € seulement pour 1 000 € envoyés dans l’un des 130 pays où il est disponible.

Mais – et c’est un gros handicap –, mieux vaut ne pas être pressé ! « Le mandat postal est acheminé sous format électronique ou papier selon les pays, avec les délais d’expédition du courrier classique, soit 4 à 5 jours en Europe, et une semaine, voire plus, ailleurs dans le monde », précise Jean-Philippe Gauthier, responsable marketing Moyens de paiement. Signalons qu’il est ­possible de régler le montant du mandat ­postal en espèce ou par carte bancaire.

  • Le mandat express international

Autre solution, toujours en passant par La Poste, le mandat express international. Il parvient à son destinataire sous 24 heures, mais n’est délivré que dans 22 pays, hors Europe, parmi lesquels, le Maroc, la Tunisie, plusieurs pays d’Afrique, la Russie ou le Vietnam. Comme pour les opérateurs spécialisés, vous donnez, par téléphone ou texto, la référence de la transaction et un code confidentiel à votre proche, qui pourra ­retirer, dès le lendemain, la somme envoyée dans un bureau de poste du pays où il se trouve.

Ce service est facturé 21 € pour 1 000 € envoyés, quel que soit le pays.

Notre conseil : autant le mandat classique n’est à envisager que comme solution de repli, autant le mandat « express », géné­ralement moins cher mais pénalisé par un délai d’acheminement un peu plus long qu’avec un opérateur spécialisé, peut être retenu pour les pays concernés.

  • Faire un virement Sepa

Reste une solution adaptée à certains cas particuliers : le virement Sepa (Single Euro Payments Area), qui peut être effectué dans la zone du même nom, regroupant les 27 États de l’Union Européenne, ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Le principe consiste à envoyer à l’étranger de l’argent par virement sur le compte d’une personne ayant toute la confiance de votre proche. Par exemple, pour un enfant séjournant quelques mois en Europe pour ses études et qui demandera en cas d’urgence à l’un de ses amis de recevoir quelques centaines d’euros sur son compte pour les lui transmettre.

Il suffit de réaliser, via votre banque, un virement Sepa en euros dans le pays concerné.

Cette opération est réalisée dans les mêmes conditions qu’un virement effectué en France. L'avantage : l’opération, probablement gratuite si vous effectuez le virement depuis le site Internet de votre banque, est exécutée dans le délai d’une journée depuis 2012.

Notre conseil : cette solution implique que votre proche ait un contact totalement fiable à l’étranger.

Quelques adresses utiles :

Pour envoyer de l’argent à l’étranger :

Pour comparer de services :

  • www.envoidargent.fr : plate-forme grand public consacrée aux établissements de transfert, banques et opérateurs spécialisés, par pays et type d’opération.

Pour vérifier le taux de change de la devise du pays dans lequel se trouve votre proche avec un transfert d'argent :

Pour trouver des opérateurs spécialisés :

Et aussi sur Dossier familial