Réduire les coûts de son activité bénévole

Réduire les coûts de son activité bénévole

Les bénévoles engagent souvent des frais dans leur activité associative. Déductions fiscales, chèques-repas, assurances à moindre coût permettent d'atténuer la note.

Entre les déplacements en voiture, les repas pris hors du domicile et les appels téléphoniques, une activité bénévole dans une association peut coûter cher. À condition d'avoir gardé les justificatifs des dépenses engagées, il est possible de bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % de ses frais.

Des réductions d'impôt plus élevées

Ce coup de pouce fiscal fait partie des mesures prises par les pouvoirs publics pour favoriser la vie associative. La réduction d'impôt existait depuis 2000, mais elle est passée de 50 % à 66 % et le plafond a été augmenté. Vous pouvez maintenant déclarer un montant de dépenses jusqu'à 20 % de votre revenu imposable.

Pour justifier les frais de téléphone, une facture détaillée est nécessaire. Quant au barème des indemnités kilométriques, il est fourni par l'administration fiscale et réactualisé chaque année. Pour les frais engagés en 2006, il était de 0,284 €/km pour un véhicule automobile, 0,109 €/km pour un vélomoteur, un scooter ou une moto. Il faut en outre prouver que les dépenses n'ont pas été remboursées par l'association. Celle-ci doit donc fournir un "reçu de don".

Chèque-repas et assurance

Autre mesure intéressante : la possibilité, depuis le 1er décembre 2006, de bénéficier de chèques-repas. Cet avantage n'est pas imposable. Le montant des chèques, plafonné à 5,30 €, est pris en charge à 100 % par les associations. "Elles y voient un moyen de fidéliser leurs bénévoles", note Alexandra Langlois, de la société Accor services.

Enfin, un système d'assurance à prix réduit garantissant les bénévoles dans leurs activités a été mis en place en 2006. Les associations intéressées doivent monter un dossier pour le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Une part de l'assurance est prise en charge par l'État. Aujourd'hui, plus de 650 000 personnes bénéficient de cette assurance.

Le bénévolat en chiffres

En France, près de 12 millions de bénévoles s'investissent dans 1 million d'associations. Un tiers sont des réguliers, consacrant quatre à cinq heures par semaine à leur association.

Pour toute information juridique et pratique sur la vie associative : www.associations.gouv.fr