Redevance télé : devez-vous la payer ?

Redevance télé : devez-vous la payer ?
Les foyers fiscaux exonérés de taxe d'habitation ne paieront pas non plus de redevance télé. - © Baona

La redevance télé est due par toute personne locataire ou propriétaire au 1er janvier d'un logement équipé d'un téléviseur.

La redevance télé (la contribution à l'audiovisuel public) est due par toute personne qui détenait au 1er janvier 2018 une télévision ou un équipement de même nature, que ce soit dans sa résidence principale, dans sa résidence secondaire ou au domicile d'un enfant majeur rattaché à son foyer fiscal.

En contrepartie, une seule taxe est due quel que soit le nombre de téléviseurs. En 2018, son montant s'élève à 138 € en métropole. Il est désormais indexé sur l'inflation et augmentera donc chaque année. La date limite de paiement pour cette année est fixée au 15 novembre, 20 novembre par internet.

Redevance télé : pour quels appareils ?

Le simple fait de détenir un téléviseur vous rend redevable de la redevance ; peu importe que vous l'utilisiez ou non pour regarder la télévision, que soyez dans l'impossibilité de recevoir les chaînes françaises.

La règle est la même si vous possédez une installation qui associe un écran à un magnétoscope, à un lecteur de DVD ou à un vidéoprojecteur, dès lors que l'appareil comporte un tuner (dispositif permettant de capter les signaux de télévision), même si vous n'utilisez votre équipement que pour visionner des Blu-ray ou des DVD.

Seuls les ordinateurs munis d’une carte de télévision échappent à la redevance (à condition que vous n’ayez pas par ailleurs une télévision ou un appareil assimilé).

Qui est exonéré de redevance télé ?

Pour 2018, les personnes totalement exonérées de la taxe d'habitation relative à leur habitation principale sont également exonérées de la redevance audiovisuelle.

Les condition de ressources pour bénéficier d'une exonération

Nombre de parts Principales situations visées Plafond de revenu fiscal
de référence de 2017
1 part Personne seule 10 815 €
1,5 part Personne seule :
- ayant un enfant majeur imposé séparément ;
- invalide ;
- âgée de plus de 74 ans et titulaire de la carte d'ancien combattant ou d'une pension militaire
13 703 €
2 parts

Couple sans enfant

Personne seule avec un enfant à charge

16 590 €
2,5 parts

Couple avec un enfant

Personne seule avec deux enfants à charge

19 478 €
3 parts Couple avec deux enfants à charge 22 365 €
Au-delà Par demi-part supplémentaire 2 888 € 

Les personnes âgées ou invalides qui étaient exonérées de redevance dans le cadre de l’ancien régime (antérieur à 2005) continuent de bénéficier de cette exonération en 2018, à condition de remplir les conditions suivantes :

  • elles occupent leur résidence principale soit seul, soit avec leur conjoint, soit avec des personnes à charge pour le calcul de l'impôt sur le revenu, soit avec d'autres personnes dont le revenu fiscal de 2017 ne dépasse pas certaines limites,
  • elles ne sont pas redevables de l'impôt sur le revenu ni de l'impôt sur la fortune immobilière au titre de 2017.