Qui percevra la prime d’activité en 2016 ?

Qui percevra la prime d’activité en 2016 ?
La future prime d’activité aura pour objectif d’inciter davantage à reprendre un emploi. - ©XiXinXing

La future prime d’activité aura pour objectif d’inciter davantage à reprendre un emploi. Serez-vous concerné ?

Les deux dispositifs actuels...

Prime pour l’emploi (PPe)

Pour qui ? 6,3 millions de personnes exerçant une activité professionnelle (salariée ou non).

Revenus : compris entre 0,3 et 1,3 fois le Smic pour un célibataire ou un couple bi-actif (les deux travaillent) ; 1,9 fois le Smic pour un couple mono-actif (un seul travaille) ou un parent isolé.

Montant : 432 € en moyenne, versés annuellement en une seule fois, sous forme de crédit d’impôt.

Crédit d’impôt
Somme déduite automatiquement de l’impôt sur le revenu ou versée, par chèque ou virement du Trésor public, si l’impôt dû est inférieur à la PPE.

RSA Activité

Pour qui ? 786 000 foyers fiscaux percevant des revenus d’une activité professionnelle, dont 8 600 jeunes de 18 à 24 ans.

Revenus : jusqu’à 1,2 fois le Smic pour une personne seule (2,5 fois le Smic pour un couple avec deux enfants).

Montant : 176 € en moyenne, chaque mois.

RSA activité
Revenu de solidarité active versé aux travailleurs pauvres pour compléter leurs revenus. À ne pas confondre avec le RSA socle (ex-RMI), versé aux personnes sans emploi.

... remplacés par la prime d’activité en 2016

Pour qui ? 4 à 5 millions de bénéficiaires, dont 700 000 à 1 million de jeunes de moins de 25 ans.

Revenus : limités à 1,2 fois le smic (1 400 € net mensuels) pour une personne seule, 2 200 € pour un couple non actif sans enfant ou une personne isolée avec enfant, 2 900 € pour un couple bi-actif avec deux enfants.

Montant : jusqu’à 280 € versés chaque mois.

Les gagnants

Les jeunes de 18 à 25 ans pourront bénéficier de cette nouvelle prime, alors que le RSA activité est réservé aux jeunes chargés de famille ou ayant travaillé deux ans au cours des trois dernières années et les actifs qui perçoivent moins de 1 400 € par mois.

Les perdants

Les actifs qui gagnent plus de 1 400 € par mois.