Première déclaration de revenus : tout ce qu’il faut savoir

Première déclaration de revenus : tout ce qu’il faut savoir
Si vous êtes né avant 1992, vous devez souscrire votre propre déclaration de revenus. - © Mediteraneo

Toutes les personnes de plus de 25 ans doivent remplir et adresser à l’administration fiscale une déclaration au titre de l’impôt sur le revenu.

Devez-vous souscrire une déclaration de revenus ?

Si vous êtes né en 1999, vous disposez du choix soit de déclarer personnellement vos revenus de l’année 2017, soit de continuer à être rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Vous êtes né entre 1996 et 1998 ? Vous devez remplir et adresser à l’administration une déclaration de revenus. Vous avez toutefois le droit d’être rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Les jeunes nés entre 1992 et 1995 sont quant à eux tenus de déclarer personnellement leurs revenus. Sauf si vous justifiez poursuivre vos études : vous pouvez encore être rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Vous êtes né avant 1992 ? Que vous soyez ou non étudiant, vous devez souscrire votre propre déclaration, même si vous estimez de ne pas être imposable. Vous obtiendrez un avis d’impôt sur le revenu ou un avis de situation déclarative, document utile dans certaines démarches (par exemple auprès du propriétaire d’un logement que vous souhaitez louer, d’une banque ou des administrations.)

Quand devez-vous transmettre votre déclaration ?

Les dates limites sont les mêmes que pour les autres contribuables, à savoir, pour la déclaration en ligne :

  • le 22 mai (minuit) pour les départements 01 à 19 ;
  • le 29 mai (minuit) pour les départements 20 à 49 ;
  • le 5 juin (minuit) pour les départements 50 à 974/976.

Si vous déclarez sur papier, la date butoir est jeudi 17 mai.

Quels revenus faut-il déclarer ?

Vous devez indiquer au fisc l’ensemble des revenus perçus l’année dernière par votre foyer fiscal.

Selon le site impots.gouv.fr, par exception, vous n’avez pas à déclarer :

  • les revenus liés à une activité salariée exercée parallèlement à vos études, si vous êtes âgé de 25 ans au plus le 1er janvier 2017 et si leur total annuel n’excède pas trois Smic mensuels (4 440 € en 2017), la fraction supérieure à ce seuil devant être déclarée ;
  • les salaires gagnés dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, sous le plafond d’un Smic annuel, soit 17 763 € ;
  • les indemnités des stages obligatoires d’une durée inférieure à 3 mois et faisant partie de votre cursus scolaire ;
  • les gratifications de stage d’un montant inférieur à 17 763 € ;
  • les bourses d’études accordées sur critères sociaux ;
  • l’aide personnalisée au logement (APL).
Et aussi sur Dossier familial