Prélèvement à la source : quel impact sur votre impôt si vous prenez votre retraite en 2019 ?

Prélèvement à la source : quel impact sur votre impôt si vous prenez votre retraite en 2019 ?
La réforme est particulièrement avantageuse pour les personnes partant à la retraite en 2019 et après. - © Philipimage

La réforme, qui entre en vigueur le 1er janvier prochain, va induire une adaptation rapide du montant de l’impôt dû aux revenus des contribuables.

Vous souhaitez prendre votre retraite au cours de l’année 2019 ? Vous vous demandez quel sera l’impact du prélèvement à la source sur le montant de votre impôt sur le revenu dû l’année prochaine ? Cette réforme, qui entre en vigueur le 1er janvier, va induire une concordance entre la perception des revenus et le règlement de l’impôt dû par les contribuables : l’année de décalage entre ces deux faits va disparaître.

L’administration fiscale déterminera le taux de prélèvement appliqué aux revenus perçus. Elle vous indiquera ce taux à la fin de votre déclaration de revenus en ligne ou dans votre prochain avis d’impôt. Le taux de prélèvement – des taux différenciés peuvent être calculés pour les couples – sera communiqué à l’employeur et aux autres verseurs de revenus, comme les caisses de retraite. Les salariés pourront choisir qu’un taux non personnalisé soit transmis à leur employeur.

Une mise à jour du taux de prélèvement

Le taux de prélèvement sera appliqué dès le premier revenu perçu l’année prochaine. Une actualisation interviendra en septembre 2019, afin de « tenir compte des changements éventuels consécutifs à la déclaration des revenus de 2018 », explique la Direction générale des finances publiques (DGFiP) dans une brochure.

Mais, « en cas de changement de votre situation, conduisant à une variation significative de l’impôt prévisible », consécutive par exemple à un départ à la retraite, vous aurez la possibilité de « demander une mise à jour en cours d’année du taux de prélèvement à la source ».

La réforme est ainsi particulièrement avantageuse pour les personnes partant à la retraite l’année prochaine et après. Ce cas pratique, fourni par la DGFiP, le démontre.

Exemple

Françoise et Paul sont salariés. Leurs rémunérations cumulées atteignent 5 200 €. Après leur départ à la retraite, en octobre 2019, leurs pensions cumulées s’élèvent à 3 600 €.

Le prélèvement à la source a un effet rapide sur le montant de leur impôt sur le revenu. Du fait de l’entrée en vigueur de la réforme début 2019, les deux contribuables sont prélevés à la source au taux de 8,9 %, ce qui les conduit à régler 463 € mensuels sur 12 mois. En octobre 2019, leurs mensualités sont automatiquement diminuées à 321 €, car le même taux est applicable à leurs pensions de retraite.

Si le prélèvement à la source n’était pas mis en œuvre, en 2019, Françoise et Paul paieraient leur impôt sur leurs salaires gagnés l’année précédente, à hauteur de 556 € mensuels sur 10 mois. Ils continueraient de régler cette somme jusqu’en août 2020.

sur le dossier Prélèvement à la source : tout sur l’impôt à la source
Retour au sommaire du dossier