Les 10 dépenses qui font baisser vos impôts 2018

Les 10 dépenses qui font baisser vos impôts 2018
Équipement pour le domicile, pension alimentaire, versement sur un Perp… une dizaine de dépenses allègent vos impôts. - © monkeybusinessimages

Réduction, déduction ou crédit d’impôts ? En tableau, les dix types de dépenses, qui, en plus de la garde d’enfant ou des services à la personne, font baisser votre impôt.

Quelle différence entre réduction, déduction et crédit d'impôt ?

La réduction d’impôt : une somme est retranchée de l’impôt à payer, sans restitution en cas d’excédent.
La déduction d'impôt :
une somme est déduite du revenu imposable avant le calcul de l’impôt.
Le crédit d’impôt :
une somme est retranchée de l’impôt à payer, avec remboursement si le montant est supérieur à l’impôt.

Les dépenses qui font baisser votre impôt (tous ces avantages se situent en dehors du plafonnement global de 10 000 €)

Nature des dépenses
(Type d'avantage)
Taux ou forfait Plafond de dépenses
annuelles 2017 retenues
Case à remplir
ou à vérifier (1)
Frais de scolarité
(Réduction d'impôt)
61 € (collégien) 153 € (lycéen)
183 € (étudiant) (2)
- 7EA à 7EG
Prestation compensatoire (3)
(Réduction d'impôt)
25 %  30500 € 7WM à 7WN
Pension alimentaire pour les enfants (4) (Déduction d'impôt) _   - Par enfant célibataire vivant chez vous : 3445 € sans justificatifs (le double si marié ou pacsé) ; 5795 € avec justificatifs
  - Par enfant majeur à l’extérieur: 5795 € (même pacsé ou marié) ; 11590 € s’il a un enfant et sans autres ressources
6GI à 6GU
Pension alimentaire au profit des parents,
grands-parents (5)
(Déduction d'impôt)
_   - Pour un ascendant vivant à l’extérieur : pas de plafond si les dépenses ne sont pas exorbitantes (sur justificatifs)
  - Pour un ascendant de plus de 75 ans
aux faibles ressources vivant chez vous :
3445 € sans justificatifs
6GP ou 0GU
Séjour dans un établissement pour personnes dépendantes (6)
(Réduction d'impôt)
25%    10000 € par personne hébergée 7CD et 7CE
Équipements pour personnes âgées et handicapées (7)
(Crédit d'impôt)
25%    5000 € (10000 € pour un couple) sur 5 ans (8) 7WJ
Cotisations syndicales (9)
(Crédit d'impôt)
66%    1% du revenu brut imposable 7AC à 7AG
Politique
(Réduction d'impôt)
66%   - Versement à un parti politique : 7500 € par personne, 15000 € par foyer fiscal
  - Versement à un candidat : 4600 € par élection
7UH
Versements sur un PERP ou Préfon (Déduction d'impôt) -    10 % des revenus net de frais de 2016, avec un plancher de 3862 € et un plafond de 30893 € 6RS à 6RU
Versements sur
un contrat Madelin (Déduction d'impôt)
-   - Pour des revenus professionnels de 2017 jusqu’à 39228 € : 3923 €
  - Au-delà : 10 % du revenu professionnel dans la limite de 72572 euros
6QS à 6QU

(1) Hormis les pensions alimentaires et les versements de retraite à porter sur la déclaration principale 2042, toutes les dépenses apportant avantage fiscal sont à indiquer sur la déclaration 2042 RICI. (2) La moitié en cas de garde alternée. (3) Si versée dans les 12 mois suivant le divorce. Sinon, la prestation compensatoire (ou pension alimentaire versée sur décision de justice) est déductible du revenu imposable. (4) À condition de ne pas compter l’enfant à sa charge. (5) À condition de ne pas bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié au domicile de son ascendant. (6) Maison de retraite, logement-foyer ou maison d’accueil : seules les dépenses liées à la dépendance et aux frais d’hébergement (logement et nourriture) sont concernées. Pas les dépenses de soins. (7) Travaux dans la résidence principale pour installation d’équipements non amovibles (matériel et main-d’œuvre). (8) Majoré de 400 € par personne à charge. (9) À condition, pour un salarié, de ne pas avoir choisi la déduction des frais réels.