Impôts 2014 : prise en compte des autres personnes à charge

Impôts 2014 : prise en compte des autres personnes à charge

Vous pouvez rattacher à votre foyer fiscal les personnes titulaires de la carte d'invalidité que vous hébergez de manière permanente.

L'hébergement d'une personne invalide

En principe, seuls vos enfants mineurs à charge et vos enfants majeurs rattachés font partie de votre foyer fiscal. Une personne que vous hébergez forme donc son propre foyer fiscal.

Par exception, le fisc vous autorise à la rattacher à votre foyer si elle est titulaire de la carte d’invalidité (le rattachement peut intervenir dès l’année de demande de carte).

  • Peu importe son âge et le montant de ses revenus.
  • Peu importe qu’elle ait ou non un lien de parenté avec vous.

La personne invalide doit être hébergée gratuitement et en permanence. Le fisc admet toutefois que l’hébergement ait débuté ou se soit terminé en cours d’année.

Attention ! Si vous logez un couple marié ou pacsé, le rattachement est possible uniquement si chacun est titulaire de la carte d’invalidité.

Choisir entre rattachement et frais d’accueil

Si vous hébergez une personne (hors parents et grands-parents) qui avait plus de 75 ans le 31 décembre dernier et si ses revenus imposables de 2013 n’ont pas dépassé le plafond d’octroi de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa : 9 447,21 € pour une personne, 14 667,32 € pour un couple), vous pouvez déduire de vos revenus les frais d’accueil exposés pour son compte, dans la limite de 3 386 € (le double si vous accueillez un couple invalide).

Si cette personne est titulaire de la carte d’invalidité, vous pouvez, au choix, déduire vos frais d’accueil ou la rattacher à votre foyer. Mais vous ne pouvez évidemment pas faire jouer les deux avantages !

Le rattachement de vos parents à votre foyer

Vous ne pouvez rattacher vos parents à votre foyer fiscal que si vous les hébergez et qu'ils sont titulaires de la carte d’invalidité.

Si ces deux conditions ne sont pas remplis cumulativement, vous ne pouvez pas les rattacher. Ils forment obligatoirement leur propre foyer fiscal.

Vous pouvez uniquement déduire de vos revenus la pension alimentaire que vous leur versez, s'ils sont dans le besoin, et profiter d’une réduction d’impôt si vous employez un salarié à leur domicile.