Impôts 2014 : les intérêts des prêts étudiants

Impôts 2014 : les intérêts des prêts étudiants

Les étudiants qui ont contracté un prêt pour financer leurs études peuvent, sous conditions, bénéficier d'un crédit d'impôt.

Les étudiants de moins de 26 ans qui avaient souscrit entre septembre 2005 et décembre 2008 un prêt à la consommation pour financer leurs études supérieures peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt.

Il est attribué pour la première fois au titre de l’année où ils souscrivent leur première déclaration de revenus (y compris pour les intérêts payés pendant la période à laquelle ils étaient rattaché au foyer fiscal de leurs parents).

Le crédit d’impôt est de 25 % des intérêts payés chaque année, dans la limite de 1 000 € par an, pendant les cinq premières années de remboursement.

Prêts étudiants : obligations déclaratives

Si vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents, reportez sur la déclaration complémentaire ligne 7UK le montant des intérêts payés en 2013 ainsi que, le cas échéant, ceux payés avant 2013, ligne 7TD, sans oublier de mentionner le nombre d’années de remboursement du prêt (case 7 VO).