Impôts 2014 : les dépenses liées à la dépendance

Impôts 2014 : les dépenses liées à la dépendance

Lorsque l’un des membres de votre foyer fiscal réside, en raison de son état de santé, dans un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt.

Maison de retraite : que couvre la réduction d’impôt ?

Si votre conjoint est, pour des raisons de santé, hospitalisé dans un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes, une réduction d’impôt couvre les frais liés à la dépendance ainsi que le logement et la nourriture.

Elle est égale à 25 % des dépenses, retenues dans la limite de 10 000 €, après déduction de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de l’aide sociale du département, etc. Soit une réduction d’impôt maximale de 2 500 €.

Lorsque les deux conjoints ou partenaires sont hébergés dans un établissement pour personnes âgées dépendantes, la limite est portée à 10 000 € pour chaque adulte (réduction maximum d’impôt : 5 000 €).