Impôts 2014 : célibataire, marié, pacsé ou en concubinage, veuf

Impôts 2014 : célibataire, marié, pacsé ou en concubinage, veuf

Voici comment remplir votre déclaration d'impôt selon que vous vivez seul(e) ou en concubinage, que vous êtes marié(e) ou pacsé(e) ou que vous êtes veuf (veuve).

Vous vivez seul(e)

Vous n'avez qu'un formulaire à remplir.

Vous devez souscrire une déclaration portant sur l’ensemble de vos revenus imposables perçus en 2013. Le cas échéant, vous devez aussi indiquer les revenus des personnes fiscalement à votre charge.

Selon votre situation, vous serez imposable en tant que célibataire, divorcé(e), séparé(e), veuf (veuve) ou parent isolé (vous viviez seul(e) au 1er janvier 2013 avec au moins une personne à charge).

Cochez la ou les cases correspondantes, page 2 de votre déclaration (cadres A et B).

Vous êtes marié(e) ou pacsé(e)

Vous avez un ou deux formulaires à remplir.

Par principe, vous et votre conjoint(e) ou partenaire êtes soumis à une imposition commune ; vous n’avez qu’une déclaration à remplir portant sur l’ensemble des revenus de votre couple et ceux des personnes à votre charge.

Par exception, chacun doit déposer une déclaration personnelle :

  • si vous êtes séparés de biens et ne vivez pas sous le même toit ;
  • si vous êtes en instance de divorce ou de séparation de corps et que le juge vous a autorisé à vivre séparément ;
  • si l’un d’entre vous a abandonné le domicile conjugal et que chacun dispose de revenus personnels.

Vous vivez en concubinage

Vous n'avez qu'un formulaire à remplir.

Aux yeux du fisc, les couples qui vivent en union libre sont considérés comme des célibataires. Vous devez remplir une déclaration personnelle portant sur tous vos revenus de l’année et ceux des personnes à votre charge.

La personne qui partage votre vie doit en faire autant. Il en va ainsi même si l’un d’entre vous n’a perçu aucun revenu en 2013 et que l’autre a subvenu seul aux besoins du couple. Le concubin à charge financièrement ne l’est pas fiscalement !

Vous êtes veuf (veuve)

Vous n'avez qu'un formulaire à remplir.

Vous êtes dans la situation d’une personne vivant seule. Vous devez remplir une déclaration portant sur tous vos revenus de l’année et ceux des personnes à votre charge.

Si vous avez des personnes à charge qui l’étaient déjà avant le décès de votre conjoint, vous conservez sa part de quotient familial après son décès
(soit 2 parts, plus les majorations pour personnes à charge).

L’intérêt de déposer une déclaration de revenus

Toute personne majeure domiciliée en France qui a perçu des revenus en 2013 doit souscrire cette année une déclaration à renvoyer au fisc (les personnes qui habitent à l’étranger aussi, si elles ont perçu des revenus imposables en France).

Seuls vos enfants majeurs et les personnes invalides que vous hébergez échappent à cette obligation s’ils demandent leur rattachement à votre foyer.

Notre conseil : Renvoyez une déclaration au fisc même si vous n’êtes pas imposable ou que vous avez perçu très peu de revenus en 2013 : vous obtiendrez un avis de non-imposition utile pour certaines démarches administratives.

La solidarité du couple face à l’impôt

Les époux et partenaires de Pacs sont solidaires du paiement de l’impôt dû par leur foyer lorsqu’ils sont soumis à imposition commune.

  • L’année du mariage ou du Pacs, la solidarité ne joue pas s’ils optent pour leur imposition séparée.
  • L'année du divorce ou de rupture de Pacs, la solidarité ne joue pas car l’imposition séparée est désormais la règle.

A noter : Après votre divorce ou rupture, vous pouvez obtenir une décharge de solidarité pour le paiement de l’impôt commun encore dû, si son montant est disproportionné par rapport à vos ressources.