Impôt à la source : éviter que votre employeur devine votre train de vie

Impôt à la source : éviter que votre employeur devine votre train de vie
Le taux neutre peut notamment être choisi pour masquer à l’employeur des revenus non salariaux. - © Andrey Popov

Vous souhaitez rester discret sur votre situation financière auprès de votre employeur, à partir de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, le 1er janvier 2019 ? Voici nos solutions, avec l’expertise d’Isabelle Arpaïa, avocate au barreau de Paris.

À partir de janvier 2019, les employeurs devenus collecteurs appliqueront dans la plupart des cas un taux d’imposition dit « personnalisé » sur les salaires mensuels versés à leurs employés. Celui-ci correspond au taux appliqué pour le foyer fiscal. Mais les salariés pourront choisir d’autres options s’ils souhaitent rester discrets. L’employeur ne sera informé par l’administration fiscale que d’un taux d’imposition.

Un taux neutre ou individualisé

Le taux neutre peut notamment être choisi pour masquer à l’employeur des revenus non salariaux, tels que les revenus fonciers. Il est établi non sur l’imposition précédente mais sur la base d’un barème progressif (de 0 % à moins de 1 367 euros mensuels, jusqu’à 43 % pour plus de 46 500 euros). Mais le taux neutre n’intègre pas les parts du quotient familial et pourrait se révéler défavorable (jusqu’à la régularisation du trop-perçu par les services fiscaux). Et en cas d’insuffisance de versement, il contraint à verser chaque mois, directement au fisc, le complément d’impôt.

Le taux individualisé est une autre possibilité pour les couples mariés et pacsés. Une formule qui pourra intéresser un couple dont les revenus sont très différents. Un taux spécifique à chaque conjoint est alors appliqué exclusivement aux revenus dont il dispose, tandis que les revenus communs demeurent soumis au taux du prélèvement du foyer. Le taux individualisé tient compte des charges de famille par moitié (quotient familial). Le montant cumulé de l’impôt pour le couple sera identique à celui du taux personnalisé.

Un choix jusqu’au 15 septembre

Le choix entre ces trois options peut s’effectuer jusqu’au 15 septembre sur le site Impots.gouv.fr pour les contribuables qui font leur déclaration en ligne, par courrier pour les autres. Un changement d’option restera possible à tout moment, et applicable au cours du troisième mois suivant la demande. À cette occasion, votre employeur ne pourra pas ignorer votre souhait de modification !