Dispositif de défiscalisation Girardin : les conditions à remplir en 2018

Dispositif de défiscalisation Girardin : les conditions à remplir en 2018
Le dispositif Girardin vous permet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu. - © stevegeer

Le fisc a actualisé le montant des différents plafonds ouvrant droit au bénéfice de cette réduction d’impôt sur le revenu pour des investissements locatifs en outre-mer.

Vous souhaitez bénéficier du dispositif Girardin d’incitation fiscale à l’investissement locatif en outre-mer ? L’administration fiscale a actualisé, dans le Bulletin officiel des finances publiques du vendredi 9 mars, le montant des différents plafonds ouvrant droit au bénéfice de cette réduction d’impôt sur le revenu.

Le montant de l’investissement

Selon le fisc, « la base de la réduction d’impôt est plafonnée à un montant par mètre carré de surface habitable », à 2 498 € hors taxes en 2018.

Le montant du loyer

L’administration fiscale a modifié le montant annuel maximal du loyer par mètre carré de surface habitable, hors charges :

  • 173 € dans les départements d’outre-mer (DOM), à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin ;
  • 215 € à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, dans les îles Wallis et Futuna et les Terres australes et antarctiques françaises.

Ces deux seuils concernent les baux signés en 2018 ou renouvelés expressément cette année.

Le niveau des ressources des locataires

Le fisc a aussi mis à jour les niveaux maximaux de ressources des locataires permettant aux bailleurs de bénéficier du dispositif.

Ces seuils s’appliquent seulement aux contrats de location signés en 2018.

Plafonds annuels de ressources
Composition du foyer du locataire DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy Polynésie française, Nouvelle Calédonie, îles Wallis et Futuna, Terres australes et antarctiques françaises et Saint-Pierre-et-Miquelon
Personne seule(1) 32 069 € 30 925 €
Couple 59 307 € 57 194 €
Personne seule ou couple ayant une personne à charge 62 737 € 60 500 €
Personne seule ou couple ayant deux personnes à charge 66 167 € 63 810 €
Personne seule ou couple ayant trois pesonnes à charge 70 750 € 68 229 €
Personne seule ou couple ayant quatre personnes à charge 75 335 € 72 648 €
Majoration par personne à charge à partir de la cinquième + 4 815 € + 4 643 €

(1) Les seuils doivent être multipliés par le nombre de personnes cotitulaires du bail lorsqu’elles appartiennent à des foyers fiscaux distincts.