Fiscalité de l'épargne : ayez les bons réflexes !

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Rostislav_Sedlacek - iStock

Ne rêvez pas : la grande majorité des placements sont imposés. Plus précisément, les plus- values réalisées ainsi que les dividendes et les intérêts perçus chaque année sont, sauf exception, soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU ou « flat tax ») de 30 %. Celui-ci se décompose en 12,8 % d’impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux.

A lire aussi