Assurance vie : un placement, plusieurs objectifs

Un contrat d'assurance vie permet d'investir, de préparer votre retraite et votre succession. C'est un placement à moyen et long termes (au minimum 8 ans). Comment choisir les produits financiers où l'argent de votre contrat d'assurance vie est déposé ? Fonds en euros majoritairement investis en obligations d'État ou unités de compte investies en parts de Sicav et fonds communs de placement (FCP) ? Quels rendements et quelle sécurité offrent ces placements ? Que recouvrent les frais d'entrée et de gestion ? À quelle fiscalité sont-ils soumis ? Pouvez-vous choisir librement les bénéficiaires qui hériteront des sommes placées en payant peu ou pas d'impôt sur votre succession ?

Outils et services

FAQ

Aussi dans la rubrique Assurance vie

    • Assurance-vie : la taxation des gains

      Assurance-vie : la taxation des gains

      La fiscalité de cet instrument d’épargne, modifiée avec l’entrée en vigueur de la « flat tax », est assez complexe. Mais une chose est sûre : les gains consécutifs aux retraits réalisés en 2018 n’échappent pas à l’impôt.

    • Succession : ce que vous devez faire dans les 6 mois suivant le décès

      Succession : ce que vous devez faire dans les 6 mois suivant le décès

      Il faut agir vite : les proches disposent de ce court délai pour déposer la déclaration de succession et payer les droits afférents auprès du centre des impôts. Voici les principales formalités qu’il convient d’accomplir.

    • Assurance-vie : sur quel support verser son argent ?

      Assurance-vie : sur quel support verser son argent ?

      Les Français détiennent actuellement 1 681 milliards d’euros placés sur leur produit d’épargne préféré. Faut-il délaisser les fonds en euros, dont la rentabilité baisse, pour les unités de compte ? Les clés pour décider.

    • Comment investir avec la nouvelle fiscalité ?

      Comment investir avec la nouvelle fiscalité ?

      Avec la hausse de la CSG, les prélèvements sociaux s’élèvent à 17,2 % et les gains de nombreux placements sont imposés à 12,8 %. Les conséquences sur le choix de vos placements.

    • Quel héritage selon votre régime matrimonial ?

      Quel héritage selon votre régime matrimonial ?

      Au décès d’une personne mariée, le régime matrimonial permet de déterminer le patrimoine à partager. Mais pour améliorer les droits du conjoint survivant, des solutions existent en amont.

    • Souscrire une assurance-vie

      Souscrire une assurance-vie

      Après les livrets réglementés qui offrent une totale liquidité, l’assurance-vie est un placement de plus long terme, sûr et modulable, à adapter à ses objectifs.

    • Opter pour le contrat d’assurance-vie adapté à son profil

      Opter pour le contrat d’assurance-vie adapté à son profil

      La sélection des supports d’investissement en fonction des risques que vous êtes prêt à prendre et l’examen des frais prélevés sont incontournables pour doper votre épargne.

    • Protéger ses proches avec une assurance-vie

      Protéger ses proches avec une assurance-vie

      L’assurance-vie constitue un bon moyen pour favoriser son conjoint, son partenaire de pacs ou son concubin, ou encore un proche handicapé.

    • Obtenir une avance sur son assurance-vie

      Obtenir une avance sur son assurance-vie

      Ce prêt remboursable assorti d’intérêts est souvent plus intéressant qu’un rachat partiel sur son contrat ou que la souscription d’un crédit à la consommation.

    • Avantager ses petits-enfants grâce à l’assurance-vie

      Avantager ses petits-enfants grâce à l’assurance-vie

      Ce placement est un excellent moyen d’avantager vos petits-enfants à moindre coût fiscal et tout en souplesse.

    • Épargner pour transmettre à ses proches

      Épargner pour transmettre à ses proches

      Vous avez construit un patrimoine tout au long de votre vie et vous aimeriez préparer sa transmission. Quelle solution privilégier?

    • Assurance-vie : quelle stratégie d'investissement ?

      Assurance-vie : quelle stratégie d'investissement ?

      Après les contrats en euros et les unités de compte, les assureurs déploient leur offre de fonds euro-croissance début 2015. Une autre façon d’investir en assurance-vie.

    • Impôts 2014 : le contrat d’assurance-vie

      Impôts 2014 : le contrat d’assurance-vie

      En cas de retrait, les produits de votre assurance-vie sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu ou, sur option, à un prélèvement forfaitaire libératoire dont le taux varie selon l'ancienneté du contrat.

    • Assurance-vie : choisir le bon contrat

      Assurance-vie : choisir le bon contrat

      Une fois ouvert, un contrat d’assurance-vie peut accompagner son détenteur tout au long de l’existence. Il est donc nécessaire d’en choisir un en mesure de s’adapter à toutes les étapes de la vie.

    • Assurance vie : choisir le meilleur contrat

      Assurance vie : choisir le meilleur contrat

      Un contrat d'assurance vie est un placement dont les intérêts échappent à l'impôt et aux droits de succession. Tous les contrats ne sont pas de même qualité. Nos conseils pour choisir la formule qui vous correspond le mieux.

    • Assurance-vie : êtes-vous le bénéficiaire ?

      Assurance-vie : êtes-vous le bénéficiaire ?

      Bénéficiaire d’une assurance‑vie, vous devrez parfois recourir au notaire ou engager des recherches pour toucher les fonds qui vous reviennent au décès du souscripteur. Mais l’assureur a aussi des obligations.

    • Se constituer un patrimoine en couple

      Se constituer un patrimoine en couple

      Épargner ou investir dans un bien immobilier en commun ne présente pas de difficultés majeures pour les couples mariés en communauté ou pacsés en indivision. Pour les autres, les choses peuvent se compliquer.

    • Assurance-vie : quelle fiscalité ?

      Assurance-vie : quelle fiscalité ?

      Sa réputation d’être le placement préféré des épargnants, l’assurance-vie l’a gagnée du fait de ses performances financières et parce que ses gains bénéficient d’une fiscalité plus douce que celle d’autres placements financiers.

    • Assurance-vie, des garanties méconnues

      Assurance-vie, des garanties méconnues

      Certains contrats prévoient une garantie qui prend en charge les moins-values du contrat lors du décès de l’assuré. D’autres aident l’assuré à épargner dans des situations difficiles.

    • Assurance-vie : le placement idéal ?

      Assurance-vie : le placement idéal ?

      Réputée placement "préféré" des Français, l’assurance-vie sert à la fois à faire fructifier un capital, protéger sa famille, préparer sa retraite, organiser sa succession… dans un environnement fiscal privilégié.

    • Assurance-vie : un cadre fiscal privilégié

      Assurance-vie : un cadre fiscal privilégié

      Si le législateur a accordé de larges exonérations de taxes à l’assurance-vie, c’est pour inciter à sa souscription. Revue de détail des impôts auxquels ce produit permet d’échapper.

    • Assurance-vie : comment l’optimiser

      Assurance-vie : comment l’optimiser

      Une fois ouvert, un contrat se gère. L’épargnant délègue la gestion de son contrat monosupport en euros à la compagnie d’assurances. Mais si l’assuré veut une gestion particulière, il lui faut transformer son contrat.

    • Assurance-vie : la clause bénéficiaire

      Assurance-vie : la clause bénéficiaire

      Lorsque le souscripteur complète le formulaire d’adhésion à son contrat d’assurance-vie, il doit remplir une "clause bénéficiaire". Car l’assurance-vie n’est pas qu’un produit d’épargne, c’est aussi un outil pour protéger ses proches et leur laisser une somme d’argent après son décès.

    • Assurance-vie : comment rédiger la clause bénéficiaire

      Assurance-vie : comment rédiger la clause bénéficiaire

      L’assurance-vie demeure un outil particulièrement efficace pour transmettre un capital à un ou des proches dans des conditions privilégiées. À la condition de les désigner précisément pour que l’opération se déroule selon ses souhaits.