Comment bénéficier du prêt étudiant garanti par l'Etat ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© DjelicS - iStock

Pour répondre à une forte hausse des demandes des étudiants touchés par les conséquences de la crise sanitaire, l’Etat a renforcé son dispositif des prêts étudiants garantis. Ce prêt, qui existe depuis 2008, s’adresse aux étudiants de moins de 28 ans français (ou européens résidant en France) qui ont besoin d’aide pour financer leurs études supérieures.

Il leur permet d’emprunter de l’argent à certaines banques sans avoir à fournir une caution personnelle ou d’un proche, ni une preuve de revenus ou de ressources. En effet, l’Etat se porte garant pour chaque contractant à hauteur de 70 % du montant total du prêt, hors intérêts. Les 30 % restant sont pris en charge par la banque.

Forte augmentation de la dotation et du nombre de bénéficiaires

Dans le cadre du Plan de relance, la dotation des prêts étudiants garantis par l’Etat a été multipliée par 5 en 2021 et en 2022, soit 20 millions d’euros au total chaque année (contre 4 millions d’euros en 2020). Par ailleurs, plus de 50 000 étudiants pourront bénéficier du dispositif en 2021, soit sept fois plus qu’en 2020.

Un prêt qui s’élève désormais à 20 000 euros

Le montant maximum emprunté passe à 20 000 euros, contre 15 000 euros précédemment. Attention, il ne s’agit pas d’un prêt à taux zéro mais d’un prêt à la consommation : des intérêts sont dus et diffèrent selon les établissements bancaires. L’emprunt peut être remboursé de manière différée totale ou partielle (par exemple les intérêts et les assurances pendant les études) après un minimum de 2 ans et jusqu’à 10 ans après la date de contraction du prêt.

Comment en bénéficier ?

Il suffit de s'adresser à l'une des cinq banques partenaires : 

  • La Société générale ;
  • La Banque populaire ; 
  • Le Crédit Mutuel ; 
  • Le CIC ; 
  • La Caisse d'épargne.

Il n'est pas obligatoire d'être déjà client de l'établissement bancaire en question pour effectuer une demande. Toutefois, certaines banques peuvent refuser les dossiers venus de l'extérieur. 

Par ailleurs, le nombre de prêts octroyés par les banques est lié à l'enveloppe de crédit accordé par l'Etat chaque année. Lorsque celle-ci est épuisée, les banques cessent d'octroyer les prêts étudiants garantis. Il convient donc de faire sa demande le plus tôt possible !

Astuces

La banque peut tout à fait refuser de vous accorder un prêt étudiant garanti par l'Etat si elle estime que vous n'êtes pas en mesure de le rembourser.

Taux d'intérêt, durée, remboursement...

Les banques partenaires sont libres de fixer le taux d'intérêt d'un prêt étudiant garanti par l'Etat. 

La durée du prêt est déterminée par la banque qui l'accorde, avec un minimum prévu de deux ans. De plus, il est à noter que le contrat de prêt doit prévoir la possibilité de rembourser par anticipation ainsi que les conditions dans lesquelles ce remboursement doit pouvoir s'effectuer.

Enfin, il est possible de rembourser la totalité de votre dette après la fin de vos études. Vous pouvez toutefois ne rembourser que les intérêts durant vos études.

A lire aussi