Comment bien choisir sa sorbetière ou sa turbine à glace ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
6mn de lecture
© kerdkanno - iStock

Sorbetières et turbines à glace disposent toutes d’un moteur, d’une cuve et d’un mélangeur (hélice ou pale). Dans la cuve, vous versez une base (un « mix », dans le jargon des artisans glaciers) qui est le plus souvent une purée de fruits pour les sorbets, une crème anglaise pour les glaces traditionnelles. Il suffit ensuite de mettre le moteur en marche pour faire tourner la pale, afin que le mélange « foisonne », c’est-à-dire prenne du volume. Les sorbetières fonctionnent avec un accumulateur de froid (un liquide réfrigérant) qui entoure une cuve à placer dans votre congélateur. Celles-ci conservent le froid mais n’en produisent pas. Dès que vous mettez en route le petit moteur, la pale tourne et, au contact du froid, le « mix » se transforme progressivement en glace.

A lire aussi