À quoi sert le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide du gouvernement qui vous permet, sous conditions de ressources, de régler vos dépenses d’électricité et de gaz, mais pas seulement. Voici tous les frais susceptibles d’être pris en charge.

Entre 48 et 277 € : c'est la valeur du chèque énergie, que vous recevez automatiquement sous conditions de ressources entre le 29 mars et le 30 avril. Il aide les foyers modestes à régler différentes dépenses. On pense tout de suite aux factures de gaz ou d'électricité, mais il peut aussi servir à payer d'autres factures énergétiques, voire certains travaux... et vous pouvez même régler les factures de l'Ehpad ou de votre logement-foyer. Tour d’horizon des frais susceptibles d’être pris en charge par le dispositif, qui a remplacé le 1er janvier 2018 au niveau national les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz.

Le chèque énergie pour payer les factures d’énergie

Le chèque peut être utilisé pour régler différentes factures d’énergie de votre domicile, soit dans le détail les dépenses :

  • d’électricité ;
  • de gaz naturel ;
  • de gaz de pétrole liquéfié ;
  • de fioul domestique ;
  • de bois ;
  • de biomasse ;
  • de tout autre combustible destiné à l’alimentation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude.

Le chèque énergie pour la rénovation énergétique

Ce même chèque énergie vous permet aussi de financer des travaux liés à la rénovation de votre logement, réalisés par un professionnel « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) et éligible à l'aide Ma Prime Rénov.

Par exemple, les travaux d’isolation des murs ou des toitures ou encore les travaux menés en vue de la régulation et de la programmation du chauffage sont couverts. Pour connaître la liste complète des travaux couverts, cliquez ici.

Payez aussi la redevance de votre logement-foyer ou Ehpad

Si vous habitez dans un logement-foyer, comme vous n’avez pas de facture d’énergie à votre nom, le chèque vous aide à payer les charges de chauffage incluses dans la redevance. Attention : le logement-foyer doit être conventionné à l’aide personnalisée au logement (APL).

Et puis, c'est nouveau : à compter de 2021, les résidents en Ehpad peuvent désormais payer la redevance énergie de leur établissement avec le chèque énergie. 

Voici les plafonds de ressource à ne pas dépasser pour bénéficier du chèque énergie (vous pouvez aussi utiliser notre simulateur à la fin de l'article) : 

Chèque énergie : les plafonds d'éligibilité
© Dossier Familial

 

A lire aussi