Combien coûte un thermostat pour un système de chauffage ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Marvin Samuel Tolentino Pineda

Simple auxiliaire de régulation de la température d'une pièce ou dispositif plus complexe agissant dans tout le logement, un thermostat, c'est un investissement. 

Des modèles les plus basiques...

Pour les chauffages à eau chaude, ils permettent de maintenir la température au niveau choisi. Par exemple, si le thermostat est installé dans le séjour et programmé sur 20 °C, il arrête la chaudière dès que cette température est atteinte dans cette pièce et le remet en marche quand elle tombe en dessous.

Le prix : souvent inférieur à 40 euros. Comptez environ de 100 à 200 euros pour une pose par un professionnel.

...aux appareils plus sophistiqués

« Ils permettent de programmer une température différente le jour et la nuit, par exemple, ou de piloter différemment celle du salon et celle des chambres ou salle de bains pour réduire la consommation sans nuire au confort », explique Jean-Claude Rancurel, président de l’Union nationale des artisans (UNA) couverture, plomberie, chauffage. Avec une sonde extérieure, le pilotage peut même tenir compte de la météo.

Attention, certaines chaudières trop anciennes ne sont pas compatibles avec des thermostats sophistiqués. « Il peut être inutile d’installer un thermostat de classe 6 ou 7 sur certaines chaudières car ces modèles plus onéreux ne dégageront aucune économie d’énergie supplémentaire par rapport à un modèle classe 4, moins cher », précise Valérie Michel, responsable efficacité énergétique de l’Ignes, le syndicat des industries du génie numérique, énergétique et sécuritaire.

Le prix : de 200 à 1 000 euros, pose incluse, selon la complexité de l’installation et la performance recherchée.

Quid des thermostats pour chauffage électrique ?

Certains modèles sont conçus pour piloter de façon centralisée les radiateurs électriques en modulant la température dans chaque pièce. Chaque radiateur doit aussi être équipé pour être connecté au système central, avec ou sans fil selon les modèles.

Le prix : de 600 à 1 200 euros, pose comprise, pour installer une unité centrale et équiper cinq radiateurs.

Bon à savoir

« À condition de s’équiper d’un thermostat de classe 6, 7 ou 8 (les plus onéreux), il est possible de bénéficier du nouveau “coup de pouce thermostat” de 150 euros mis en place par le gouvernement », rappelle Valérie Michel, spécialiste efficacité énergétique de l'Ignes.

A lire aussi