Vente de calendriers 2022 : gare aux faux pompiers, éboueurs et facteurs !

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Daisy-Daisy

Chaque fin d’année, c’est un rituel. Facteurs, pompiers ou encore éboueurs sonnent aux portes des particuliers pour vendre leur traditionnel calendrier. Et comme tous les ans, des escrocs tentent de les doubler. L’occasion de rappeler la réglementation en vigueur et les précautions à prendre pour éviter de se faire escroquer.

Quels sont les professionnels autorisés à vendre des calendriers ?

La liste des professionnels autorisés à vendre des calendriers en porte-à-porte est très restreinte. Concrètement, seuls les facteurs peuvent proposer aux particuliers des almanachs sans autorisation spécifique de leurs services ou de la mairie. Ils doivent les commander eux-mêmes auprès d’un imprimeur et les vendre en dehors de leurs heures de travail. L’argent récolté sert pour leurs étrennes.

Depuis 1946, les pompiers sont également autorisés à proposer des calendriers, à condition qu’une circulaire préfectorale le leur permette. Ils doivent se présenter en tenue professionnelle et être en mesure de présenter la carte de leur amicale. A la différence des facteurs, l’argent récolté est reversé à des associations ou à des Amicales de pompiers et fait l’objet d’un reçu. A Paris, les fonds vont à l’Association pour le développement des œuvres sociales des sapeurs-pompiers de Paris (ADOSSPP).

En dehors des facteurs et des pompiers, peu de professionnels sont autorisés à démarcher les particuliers. En l’absence de texte réglementaire encadrant la vente, chaque municipalité décide elle-même qui est autorisé ou non à vendre des calendriers. Aussi, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie ou de votre communauté de communes pour savoir qui est habilité à effectuer du démarchage. Dans la capitale par exemple, les agents municipaux (éboueurs, égoutiers, etc.) ont « la stricte interdiction, par avis préfectoral, de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire. Cette interdiction vaut également pour les employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la mairie de Paris », précise le site de la mairie.

Notez enfin que les policiers, gendarmes, agents de l’eau, de l’électricité ou du gaz ne vendent jamais de calendrier.

Quel montant donner ?

Les démarcheurs n’ont pas le droit de vous demander une somme précise. Vous êtes libre de donner le montant qui vous convient.

Quelles précautions prendre pour éviter de se faire escroquer ?

Pour ne pas se laisser abuser par de faux vendeurs de calendriers, il est recommandé de :

  • ne jamais laisser entrer un inconnu à l’intérieur de son domicile et ne pas laisser la porte ouverte pour aller chercher de la monnaie  ;
  • demander au démarcheur sa carte professionnelle ;
  • vérifier que le logo officiel de l’institution figure sur le calendrier ;
  • répondre uniquement à son facteur habituel ;
  • contacter la mairie pour savoir si de tels démarchages sont actuellement en cours dans la commune ;
  • sensibiliser les personnes âgées ou isolées de son entourage ;
  • signaler tout comportement suspect ou insistant à la police en composant le 17 ou le 112.
A lire aussi