Wi-Fi public : les Français prennent trop de risques

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Gratuit et illimité, le Wi-Fi public est très prisé par les Français lors de leurs déplacements.
Gratuit et illimité, le Wi-Fi public est très prisé par les Français lors de leurs déplacements. Gratuit et illimité, le Wi-Fi public est très prisé par les Français lors de leurs déplacements.

Gratuit, illimité et disponible dans de nombreux lieux publics, le Wi-Fi public est si pratique que les Français s’y connectent sans réfléchir aux éventuels risques pour leurs données personnelles. Une étude publiée lundi 10 juillet par la société de sécurité informatique Symantec tire la sonnette d’alarme et met en garde contre ce mode de connexion.

69 % des sondés sont persuadés que leurs données sont en sécurité lorsqu’ils se connectent aux réseaux Wi-Fi public. Or, la plupart ne sont pas bien protégés, les données ne sont pas cryptées et se retrouvent visibles et exploitables. Vos informations confidentielles comme vos identifiants, mots de passe ou vos numéros de cartes de crédit peuvent alors être interceptées par des pirates.

87 % ont déjà pris des risques

Mais les Français restent inconscients. 87 % admettent avoir déjà pris des risques en utilisant le Wi-Fi public pour se connecter à leur boîte email (59 %), à un réseau social (56 %), à leur compte bancaire (25 %) ou encore pour réaliser des achats en ligne avec leur carte bancaire.

16 % des sondés admettent même utiliser ces réseaux gratuits pour accéder à du contenu réservé aux adultes, dont 30 % à l’hôtel ou en location de vacances, 29 % au bureau, 27 % dans les cafés ou restaurants et 13 % dans le train ou le bus.

Et 46 % sont tellement accros au Web qu’ils sont incapables d’attendre plus de quelques minutes avant de se connecter à un réseau public en arrivant dans un café ou un hôtel.

Les solutions pour surfer en toute sécurité avec le Wi-Fi public

Si comme eux, vous avez besoin de naviguer sur Internet avec un hotspot public lors de vos déplacements, quelques réflexes s’imposent. S’y connecter pour consulter la presse en ligne, les horaires de cinéma ou effectuer une recherche sur Google sera sans danger. Mais consulter votre compte bancaire ou votre boîte mail est fortement déconseillé.

Avant tout, lorsque vous n’utilisez pas votre appareil, désactivez la fonction Wi-Fi. En la laissant active, il pourrait s’y connecter automatiquement. Il est également plus prudent de privilégier les sites web sécurisés dont l’url (l’adresse) commence par HTTPS et comporte un petit cadenas.

Mais la meilleure arme est d’utiliser un réseau privé virtuel, ou VPN, qui va se placer en intermédiaire entre votre ordinateur ou votre smartphone et Internet. Le VPN vous permet de bénéficier de la confidentialité et de l’anonymat en ligne car il masque votre adresse IP et crypte les données que vous transmettez lors de votre connexion.

Pour avoir un VPN de qualité, quelques conseils :

  • choisissez en un payant ;
  • vérifiez s’il a une application iPhone/Android/Windows Mobile pour pouvoir l’utiliser sur votre smartphone ;
  • vérifiez si la connexion est rapide ;
  • et comparez ceux qui sont populaires.

A lire aussi