Whirlpool rappelle des bouilloires électriques « KitchenAid »

Le groupe américain d’électroménager rappelle quelque 310 000 bouilloires vendues à travers le monde. Il s’engage à remplacer les produits touchés par le défaut, sans frais pour les consommateurs.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Vous pouvez vous rendre sur un site de Whirlpool pour savoir si votre bouilloire est concernée par le rappel.
Vous pouvez vous rendre sur un site de Whirlpool pour savoir si votre bouilloire est concernée par le rappel.

Vous avez acheté récemment une bouilloire électrique Whirlpool ? Le groupe américain d’électroménager a rappelé mardi 20 février certains numéros de série du modèle 5KEK1722 de la bouilloire « KitchenAid », fabriqués entre janvier 2013 et juin 2017.

La « poignée de la bouilloire » est susceptible « en de rares circonstances », de « se détacher du corps de la bouilloire au niveau des points de fixation supérieurs et par conséquent » de « devenir instable », explique Whirlpool dans un communiqué.

Plus de 16 700 exemplaires de ce modèle ont été vendus en France, pour un total d’environ 310 000 à travers le monde, précise l’Agence France-Presse.

Un site pour savoir si votre bouilloire est concernée

Vous pouvez vous rendre sur une plateforme en ligne de Whirlpool pour savoir si votre bouilloire est concernée par le rappel. Sur cette plateforme, vous devez notamment indiquer :

  • le numéro de modèle ;
  • le numéro de série ;
  • vos coordonnées ;
  • la date et le lieu d’achat.

Vous pouvez aussi contacter le service client au 00800-55227777 (numéro gratuit), ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures, selon le communiqué du groupe.

Si votre produit est défectueux, vous êtes invité à ne plus l’utiliser.

Whirlpool procèdera au remplacement gratuit de « toutes les bouilloires » visées par le rappel. Le groupe précise que « des modifications sur le site de fabrication » du produit, en Chine, ont « déjà » été menées.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :