Voyage : 60 000 pass Interrail offerts aux Européens âgés de 18 à 20 ans

3 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Solovyova

Après deux années d’interruption due à la pandémie de Covid-19, le programme DiscoverEu est de retour. Lancé en juin 2018 par l’Union européenne, il permet à des Européens âgés de 18 ans de remporter un pass Interrail pour découvrir l’Europe. 70 000 jeunes ont déjà pu en profiter. Pour cette nouvelle édition, la Commission européenne va offrir 60 000 titres de transport. A titre exceptionnel, les jeunes âgés de 19 et 20 ans ont le droit de participer puisque la crise sanitaire a empêché la tenue du dispositif en 2020 et 2021.

Quelles sont les conditions pour candidater ?

Pour poser sa candidature, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être âgé de 18, 19 ou 20 ans au 31 décembre 2021 (autrement dit, être né(e) entre le 1er juillet 2001 et le 31 décembre 2003) ;
  • avoir la nationalité d’un des États membres de l’Union européenne à la date de la décision d’attribution ;
  • indiquer correctement son numéro de carte d’identité ou de passeport sur le formulaire de candidature en ligne ;
  • commencer son voyage dans un pays qui est membre de l’Union européenne à la date de la décision d’attribution ;
  • prévoir de partir entre le 1er mars 2022 et le 28 février 2023 pour une durée d’un mois maximum
  • et se rendre dans au moins un pays étranger qui est membre de l’UE.

Astuces

Pour cette édition, les candidats britanniques sont encore autorisés à participer.

Comment postuler ?

Les candidatures sont à déposer surle site de DiscoverEU d’ici le mardi 26 octobre 2021 à 12h (heure de Bruxelles). En plus de renseigner ses informations personnelles, il faudra expliquer son projet de voyage et répondre à cinq questions à choix multiple d’un quiz de connaissances générales sur l’Union européenne ainsi qu’à une question subsidiaire. Les candidats seront classés en fonction de leur nationalité et de leurs réponses.

Est-il possible de voyager à plusieurs ?

Oui, il est possible de voyager seul ou par groupe de cinq personnes maximum. Dans ce cas, seul le responsable du groupe répond au quiz et il doit transmettre un code aux autres membres du groupe pour qu’ils s’inscrivent.

Comment seront sélectionnées les candidatures ?

La sélection sera effectuée par nationalité en fonction du nombre de titres de transport alloués à chaque pays, un quota ayant été fixé en fonction de sa population. Les résultats seront communiqués à partir du 6 janvier 2022.

Les gagnants recevront un pass gratuit d’une valeur maximale de 258 € (sauf cas exceptionnel) qui leur permettra de voyager en train, bus ou ferry. Les déplacements se feront en 2e classe ou classe économique.

Un aller-retour en avion au départ et à l’arrivée sera exceptionnellement autorisé pour les jeunes :

  • qui résident dans les neuf régions ultrapériphériques (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin, Madère, Açores et îles Canaries) ou dans les pays/régions qui ne sont pas accessibles en train, bus, ferry ;
  • ou qui doivent voyager plus de 18 heures par transport terrestre ou maritime avant de franchir la frontière du pays de départ.

En fonction de l’option de voyage choisie – fixe ou flexible –, il sera possible de se rendre dans deux pays ou bien dans autant de pays que l’on souhaite.

A noter

Tous les autres frais liés au voyage (logement, assurance, etc.) seront à la charge des participants.

Sera-t-il possible de modifier ses réservations ?

Etant donné l’évolution incertaine de la pandémie, « tous les voyageurs se verront proposer des réservations flexibles grâce à un nouveau titre de transport mobile. La date de départ pourra être modifiée à tout moment jusqu'au départ. La durée de validité des titres de transport mobiles est d'un an », précise la Commission européenne.

A lire aussi