Vol retardé ou annulé : le palmarès des compagnies sur les indemnisations des passagers

Le spécialiste de l’indemnisation en cas de retards, RetardVol.fr, a classé les compagnies aériennes en fonction de leur respect du droit à l’indemnisation des passagers en cas de retard de plus de trois heures ou d’annulation de vol.
2mn de lecture
© SamuelBrownNG

Facilité de la démarche, temps de réponse, délai avant de percevoir l’indemnité, nécessité de faire intervenir un avocat ou d’engager une action en justice… Toutes les compagnies aériennes ne se valent pas lorsqu’il s’agit de se faire indemniser en cas de retard de plus de trois heures ou d’annulation de vol. C’est le constat dressé par le site Retardvol.fr, spécialiste de l’indemnisation aérienne, qui vient de publier un classement des transporteurs concernant le respect du règlement européen sur le droit des passagers aériens n°261/2004. Le palmarès se concentre uniquement sur les compagnies les plus utilisées par les voyageurs francophones, principalement français et belges, utilisant les services de RetardVol.fr.

5 compagnies très bien notées

En matière de qualité du service lié aux réclamations d’indemnité, c’est la compagnie aérienne belge Tui fly qui occupe la première place du podium, avec la note de 8,8/10. Elle est suivie par French Bee (8,3), Air Caraïbes (7,3), Corsair (7,3) et la compagnie de Mayotte Ewa (7). Elles « prennent leurs responsabilités et n’hésitent pas à fournir des justificatifs incontestables lorsque nous sommes en présence d’une circonstance extraordinaire qui les exonère de verser une indemnité », explique Anaïs Escudié, la présidence de RetardVol.fr.

Suivent ensuite les compagnies offrant une bonne qualité du service de réclamation. Parmi elles, Air France, Lufthansa, Air Corsica, Volotea et FlyBe obtiennent la note de 6,8/10.

A l’opposé, quatre compagnies obtiennent un 0 pointé : Iberia, Aigle Azur, Air Antilles et Air Algérie. Les réponses du transporteur espagnol Iberia aux réclamations sont « automatiques et non contextualisées invoquant une circonstance extraordinaire » pour ne pas indemniser. Les passagers sont ainsi obligés d’engager une action en justice pour tenter de faire valoir leurs droits.

© RetardVol.fr

Les principales causes des retards de vols

Concernant les principales causes des retards de vols, il s’agit dans 43 % des cas, d’un problème venant de la compagnie aérienne (retard de l’équipage, problème technique, passager malade, etc.). 34 % des retards sont imputables au contrôle aérien, 16 % à un problème à l’aéroport et 7 % à la météo.

Pour limiter les risques de retard, RetardVol.fr conseille d’éviter de partir en juillet, les jeudis, jour de la semaine ayant les plus fortes perturbations, et en fin de journée (après 18h, vous avez deux fois plus de chance d’être en retard). Enfin, au départ de Paris, il faut éviter la ligne Orly-Barcelone, c’est la moins ponctuelle.

Le montant des indemnités réglementaires

© RetardVol.fr
À lire aussi
df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus