Voiture électrique d’occasion : bientôt un bonus de 1 000 euros

Le gouvernement annonce la création d’un bonus écologique de 1 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion et compte déployer 100 000 bornes de recharge partout en France d'ici la fin 2021. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© nrqemi

C’est un nouveau coup de pouce pour inciter les Français à rouler plus vert. Le ministre délégué aux Transport, Jean-Baptiste Djebarri, a annoncé ce lundi 12 octobre dans Le Parisien, la création d’un bonus de 1 000, sans conditions de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique d’occasion.

Actuellement, ces véhicules sont uniquement éligibles à la prime à la conversion. Seules les voitures électriques neuves peuvent, en effet, bénéficier d’un bonus écologique. Son montant, qui a été augmenté en juin dernier à 7 000 € dans le cadre du plan de soutien à la filière automobile, va revenir à son montant initial de 6 000 € le 1er janvier 2021. En revanche, dans les départements d'Outre-mer (la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion et Mayotte), le ministre annonce la création d’un sur-bonus de 1 000 € pour « accompagner ces territoires où les véhicules coûtent plus chers qu’en métropole ».

Pour les ménages les plus modestes, un dispositif de micro-crédit avec garantie de l’Etat devrait également être mis en place.

100 000 bornes de recharge d’ici fin 2021

Afin d’accompagner cette conversion à la voiture électrique, le gouvernement compte déployer 100 000 points de recharge d’ici fin 2021 et développer l’itinérance, c’est-à-dire les trajets longue distance. « Nous allons investir également 100 millions d'euros pour déployer 500 stations de recharges rapides, équipées d'au moins 4 bornes d'une puissance de 150 kilowatts chacune. Elles permettront de récupérer 80 % de la charge en une vingtaine de minutes. Et seront installées le long des 12 000 km de nationales et des 9 000 km d'autoroutes. J'ai fixé l'objectif que toutes les stations autoroutières et des routes nationales soient équipées au plus vite », a expliqué Jean-Baptiste Djebarri.

68 000 véhicules électriques ont été vendus depuis le début de l’année. Le gouvernement espère atteindre l’objectif des 100 000 d’ici la fin de l’année, soit un doublement des ventes par rapport à l’année dernière.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :