Vacances à l’étranger : êtes-vous bien assuré ?

Une mauvaise chute, un dégât des eaux dans l’appartement loué, une annulation de dernière minute… Puisque vous n’êtes pas à l’abri d’un événement imprévisible, assurez-vous d’être bien protégé en toutes circonstances avant votre départ à l’étranger.
4mn de lecture
© anyaberkut

Cet été, vous avez prévu de séjourner hors des frontières ? La Fédération française de l’assurance rappelle les points à vérifier pour être bien assuré pendant ses vacances.

Vous louez une location

Que vous ayez réservé une location saisonnière ou une chambre d’hôte, il est important de vous renseigner pour savoir si le logement est déjà assuré ou si vous devez vous assurer et, le cas échéant, pour quelles garanties.

Sachez que le contrat multirisques habitation peut compter une garantie responsabilité civile villégiature et/ou une garantie villégiature. La première couvre votre responsabilité lorsque vous êtes locataire ou occupant si vous êtes à l’origine d’un incendie ou d’un dégât des eaux. Elle est toutefois plafonnée et souvent limitée dans le temps et géographiquement. La seconde couvre les dommages causés aux biens que vous emportez lors de vos vacances à l’étranger.

Vous voyagez avec votre voiture

Vous partez à l’étranger au volant de votre voiture ? Vérifiez auprès de votre assureur que votre véhicule est bien assuré pour ce voyage. Votre assurance auto vous couvre automatiquement dans les Etats membres de l’Union européenne ainsi qu’un certain nombre de pays (comme la Suisse, Andorre, la Serbie, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein) dont la liste figure sur votre carte internationale d’assurance automobile ou carte verte. Si votre carte verte ne sera pas contrôlée à la frontière, ce document reste indispensable en cas de contrôle ou d’accident puisqu’il prouve la souscription à l’assurance de responsabilité civile obligatoire. Au verso de la carte figurent les coordonnées du bureau local d’assurance auquel adresser la déclaration, en même temps qu’à son assureur.

Si le pays traversé a été rayé de la carte verte, vous devrez souscrire une assurance frontière auprès d’un assureur français ou à la frontière du pays. L’assurance auto frontière comporte des garanties minimales obligatoires pour une durée limitée.

En cas de séjour de plus longue durée, vous devrez vous assurer dans le pays de destination.

Vous causez des dommages à autrui pendant le séjour

La garantie responsabilité civile, qui couvre les dommages matériels ou corporels causés à autrui, est généralement comprise dans les contrats d’assurance multirisques habitation. Vérifiez que le pays de destination est couvert et pendant quelle durée. « La plupart des contrats d’assurance couvrent à l’étranger pendant trois mois au maximum », explique la Fédération française de l’assurance. En cas de séjour de longue durée, vous pouvez peut-être obtenir une extension de garantie. Il est aussi parfois nécessaire de s’assurer dans le pays de destination.

A noter : votre carte bancaire peut comprendre une garantie responsabilité civile à l’étranger pour des déplacements de courte durée.

Vous avez un accident ou tombez malade pendant le séjour

Le maintien de la couverture sociale dépend du pays de destination et de votre statut une fois sur place (touriste, expatrié…). Si vous partez dans un pays de l’Espace économique européen, demandez votre carte européenne d’Assurance-maladie. Si votre séjour a lieu en dehors de l’Europe, contactez votre caisse de sécurité sociale pour connaître vos droits en cas de problème.

Pour compléter les prestations des régimes obligatoires d’assurance maladie, les assureurs proposent des assurances santé et accidents corporels. Par exemple, la garantie accident de la vie (GAV) vous couvre dans les accidents de la vie quotidienne survenus en France mais également à l’étranger. Il convient toutefois de vérifier les limites territoriales prévues dans son contrat. Elle permet de faire face à des dépenses non prises en charge par l’organisme social.

Pensez à regarder vos contrats d’assurance (assurance scolaire, assurance de votre carte bancaire, contrat obsèques, etc.) pour vérifier s’ils incluent une garantie en cas d’accidents corporels.

Vos bagages sont perdus, volés ou endommagés

En cas de détérioration, de la perte ou du vol de vos bagages, vous disposez peut-être d’un recours contre le transporteur ou l’hôtelier mais « vous ne serez sans doute pas remboursé intégralement ». Par sécurité, vous pouvez souscrire une assurance bagages qui couvrira vos effets personnels emportés ou achetés pendant le séjour. La garantie villégiature incluse dans les contrats multirisques habitation peut également couvrir certains de vos biens perdus ou endommagés. Enfin, la garantie « tous risques » objets divers prend en charge le vol, la perte et parfois la casse de certains objets de valeur (appareil photo, téléphone portable, bijoux).

Vous devez annuler votre voyage

Si une maladie, un accident ou le décès d’un proche vous oblige à annuler votre voyage, le voyagiste laissera des frais d’annulation à votre charge. Mais si vous avez souscrit une assurance annulation, ces frais seront pris en charge à condition que la cause de l’annulation soit garantie par le contrat, imprévisible et survenue après la souscription. La garantie annulation peut être comprise dans le prix du voyage, être proposée par l’agence de voyages, être incluse dans un contrat d’assurance voyages souscrit individuellement ou être prévue dans les cartes bancaires hauts de gamme.

À lire aussi
df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus