La bourse Talents pour préparer les concours de la fonction publique

3 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Bibliothèque, étudiante, épuisement
© inarik

Vous souhaitez devenir fonctionnaire ? Pour préparer un ou plusieurs concours, vous avez la possibilité de percevoir une bourse Talents, une aide créée par le gouvernement de Jean Castex au travers d’un arrêté du 5 août, paru le lendemain au Journal officiel. L’instauration de ce dispositif, remplaçant l’allocation pour la diversité dans la fonction publique, accompagne l’ouverture des Prépas talents, que proposent des écoles du service public ou des établissements d’enseignement supérieur. Pour connaître la carte de toutes les Prépas talents, ouvertes en 2021 ou l’année prochaine, cliquez ici

Quelles personnes peuvent obtenir la bourse Talents ?

Ont droit à cette aide les personnes inscrites dans un cursus d’études supérieures visant expressément à la préparation d’un ou de concours donnant accès à un emploi permanent de la fonction publique de catégorie A ou B ou à un emploi de magistrat de l’ordre judiciaire. Ce qui concerne notamment les Instituts de préparation à l’administration générale (IPAG) et les Centres de préparation à l’administration générale (CPAG).

La bourse peut également être attribuée aux personnes inscrites auprès d’un organisme de préparation à l’un des concours, en dehors d’un cursus d’études supérieures.

Les agents publics ne peuvent l’obtenir.

À quelles personnes l’aide peut-elle être attribuée ?

Si le demandeur est inscrit dans l’un des cycles de formation Prépas talents, le bénéfice de la bourse est accordé de droit.

Pour les personnes autres que celles inscrites dans l’un de ces cycles de formation, les demandes sont attribuées selon les critères suivants :

  • les ressources dont disposent les candidats ou leurs familles, qui ne doivent pas dépasser les plafonds fixés pour l’attribution d’une bourse d’enseignement supérieur échelon zéro ;
  • les résultats des études antérieures des candidats, appréciés en tenant compte des mérites et de chaque situation particulière, notamment en considération des difficultés spécifiques d’ordre matériel, familial ou social.

Le premier échelon des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux est dénommé échelon zéro bis. Les ressources maximales permettant d’y accéder au titre de l’année universitaire 2021-2022 doivent être comprises entre 33 100 € et 95 610 € par an, indique un arrêté du 16 juillet, paru le 29 au Journal officiel.

Les bourses sont accordées par une commission que préside le préfet de région, ou son représentant, les membres de ce groupe étant désignés par le préfet de région. Le ministre chargé de la fonction publique fixe chaque année le nombre et le montant des bourses Talents, en s’appuyant notamment sur le nombre de places ouvertes au sein des cycles de formation.

Attention : le bénéfice d’une bourse Talents est possible en principe une seule fois. Exceptionnellement, le préfet peut renouveler l’attribution de l’aide, en tenant compte des résultats obtenus au concours préparé et, si nécessaire, de la situation particulière du demandeur.

Comment faire la demande de bourse ?

La demande doit être transmise sur le site demarches-simplifiees.fr.

Quel est le montant de l’aide ?

Le montant versé atteint 4 000 € pour les personnes inscrites dans une Prépa talents. Vous avez droit à 2 000 € si vous préparez un concours en dehors d’une Prépa talents.

Quelles sont les contreparties au versement de la bourse ?

Le bénéficiaire doit participer de façon assidue à la préparation qui a fondé le versement de la bourse. Il prend l’engagement de se présenter, à l’issue de la préparation, aux épreuves d’admissibilité du concours pour lequel il a reçu l’aide. En l’absence de présentation effective, un remboursement au Trésor public des sommes perçues au titre de la bourse est exigé.

Dans l’hypothèse où le bénéficiaire a été lauréat d’un autre concours durant la période de préparation, il n’est pas redevable de l’obligation de remboursement.

A lire aussi