La Poste va lancer un timbre numérique en 2023

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
À Hyères (Var), en mars. - Magali Cohen/Hans Lucas via Reuters Connect

Vous souhaitez envoyer une déclaration d’amour ou un courrier à l’administration fiscale ? Vous ne trouvez pas de bureau de poste ou de débit de tabac pour acheter un timbre ? L’année prochaine, vous pourrez affranchir vos courriers sans utiliser la vignette : La Poste a annoncé mardi 28 juin la création d’un timbre digital.

Ce dispositif, qui est « en cours d’expérimentation », vous permettra « d’affranchir un courrier en temps réel, à toute heure du jour et de la nuit », explique le groupe dans un dossier de presse. Pour utiliser le service, il vous suffira d’utiliser l’application mobile La Poste, sur laquelle vous pourrez acheter « un code alphanumérique de huit caractères à usage unique », que vous devrez ensuite copier « au stylo » sur votre enveloppe. Les codes générés doivent être « suffisamment différents les uns des autres pour à la fois tolérer de faibles erreurs de lecture et réduire au maximum le risque de fraude », indique le groupe, cité par Le Monde.

Rénovation de tous les bureaux de poste à l’horizon 2027

Le timbre numérique, qui « sera disponible courant 2023 », pourra être utilisé seulement pour expédier vers la France des courriers pesant au plus 20 grammes, selon le dossier de presse.

La Poste précise avoir bénéficié de l’expertise de « sa filiale Probayes, spécialisée dans l’intelligence artificielle, pour créer des algorithmes issus de la cryptographie ».

Le lancement du dispositif s’inscrit dans « un investissement exceptionnel de 800 millions d’euros d’ici 2025 », destiné à « la modernisation de son réseau de distribution omnicanal ». Le groupe affirme vouloir consacrer « 500 millions d’euros à la rénovation des bureaux de poste et 300 millions d’euros à la transformation digitale ». L’intégralité des bureaux doivent être rénovés à l’horizon 2027.

POUR ALLER PLUS LOIN