Tickets-restaurants : le plafond repassera à 19 € par jour le 1er juillet

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Rrrainbow

Payer jusqu’à 38 euros en tickets-restaurants dans les brasseries, fast-foods ou cafés, c’est bientôt fini ! A partir de vendredi 1er juillet, les assouplissements des conditions d’utilisation des titres-restaurants décidés par le gouvernement pour soutenir les restaurateurs prendront fin, sauf revirement de dernière minute.

Rétablissement du plafond de paiement à 19 € dans les restaurants

Premier changement : le plafond journalier d’utilisation des tickets dans les restaurants repassera de 38 € à 19 € par personne, son niveau habituel. Depuis le 12 juin 2020, le gouvernement avait décidé de doubler temporairement le montant du plafond pour venir en aide aux restaurateurs longtemps fermés en raison de la crise sanitaire. La mesure devait initialement prendre fin le 31 décembre 2020 mais avait finalement été prolongée jusqu’au 31 août 2021, puis jusqu’au 28 février 2022, et enfin jusqu’au 30 juin 2022.

Rappelons que le doublement du plafond s’applique uniquement dans les restaurants, les établissements de restauration rapide mobiles ou non, les établissements de self-service, les hôtels restaurants et les brasseries proposant une offre de restauration. Dans les supermarchés ou magasins alimentaires, l’utilisation des chèques déjeuner est restée limitée à 19 € par panier pour les achats prévus par la législation (fruits et légumes, produits directement consommables).

Toutefois, d’après Le Figaro, la Commission nationale des titres-restaurants (CNTR) a transmis un courrier aux ministères de l’Economie et du Travail pour demander un plafonnement à 29 euros. Si la Commission n’avait pas encore eu de retour vendredi 24 juin, elle a bon espoir d’être entendue. « Toutes les mesures que nous avons proposées depuis 2020 ont été retenues par Bercy », a précisé un représentant syndical de la commission à nos confrères du quotidien.

Utilisables les jours ouvrables uniquement

Par ailleurs, il ne sera plus possible d’utiliser de tickets-restaurants les dimanches et jours fériés dans les restaurants. Cet usage, toléré depuis le mois de juin 2020, prendra également fin le 30 juin prochain. Dès le 1er juillet, les tickets seront à nouveau utilisables uniquement les jours ouvrables, c’est-à-dire tous les jours de la semaine, à l’exception du jour de repos hebdomadaire (le dimanche généralement) et des jours fériés, sauf pour les salariés qui travaillent ces jours-là.

Sujets associés

POUR ALLER PLUS LOIN