Téléphone fixe : vous pourrez bientôt conserver votre numéro à vie

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Conserver le même numéro de téléphone fixe à vie pourrait devenir possible.
Conserver le même numéro de téléphone fixe à vie pourrait devenir possible. Conserver le même numéro de téléphone fixe à vie pourrait devenir possible.

Après une phase de consultation publique, l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a décidé d’assouplir les contraintes géographiques des numéros de téléphone fixe commençant par 01 à 05.

Jusqu’à présent en métropole, chaque numéro de téléphone commençant par 01 à 05 est associé à l’une des 412 zones de numérotation élémentaire (ZNE). Lorsqu’un particulier ou un professionnel déménage dans une autre ZNE, il est obligé de changer de numéro de téléphone.

Dégéolocalisation des numéros en deux temps

A l’avenir, il sera possible de conserver son numéro de téléphone fixe à vie, même après un déménagement dans une autre région. L’assouplissement des contraintes géographiques se fera en deux temps. A partir du 1er janvier 2020, il sera possible de conserver son numéro de fixe lorsqu’on déménage dans une même zone d’indicatif (01 : Ile-de-France, 02 : Nord-Ouest, 03 : Nord-Est, 04 : Sud-Est, 05 : Sud-Ouest). Ainsi, une personne qui part de Carhaix-Plouguer (Finistère) pour s’installer à Bourges, Nantes ou Rouen pourra conserver le même numéro de téléphone.

Puis, à partir du 1er janvier 2023, il sera possible de garder le même numéro sur tout le territoire métropolitain. Un particulier qui décide de quitter Lille pour vivre à Marseille pourra conserver son numéro de téléphone commençant par 03.

Concernant l’Outre-mer, l’Arcep propose, à compter du 1er janvier 2023, une fusion des deux ZNE constituant les territoires de Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin et, d’autre part, des sept ZNE du territoire de Guyane.

Lutte contre les appels ou messages non sollicités

Par ailleurs, l’Arcep a adopté deux mesures visant à limiter les nuisances dont sont victimes les utilisateurs recevant des appels ou messages non sollicités. A compter du 1er août prochain, il sera interdit, pour les appels ou messages provenant de l’international, d’utiliser comme identifiant d’appelant un numéro de téléphone commençant par 01 à 05 ou 09. Les systèmes automatisés émettant plus d’appels ou de messages qu’ils n’en reçoivent auront également l’interdiction d’utiliser comme identifiant d’appelant les numéros géographiques (01-05), mobiles (06-07) ou polyvalents (09).

A lire aussi