Tarifs des fourrières : les nouveaux montants 

Les plafonds des frais à régler pour récupérer votre véhicule mis à la fourrière augmentent à partir de vendredi.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Fourrières
© Zbynek Pospisil

Récupérer son véhicule à la fourrière coûte de plus en plus cher : de nouveaux tarifs maxima entrent en vigueur vendredi 14 août, prévus par un arrêté publié la veille au Journal officiel.

Vous êtes toujours tenu de régler cinq types de frais pour reprendre votre véhicule :

  • l’immobilisation matérielle, soit la pose du sabot ;
  • les opérations préalables à la mise en fourrière, pour le déplacement du véhicule ;
  • l’enlèvement ;
  • la garde journalière ;
  • l’expertise.

Les tarifs varient selon le type de véhicule.

Voitures particulières

Immobilisation matérielle7,6 €
Opérations préalables15,2 €
Enlèvement121,27 €
Garde journalière6,42 €
Expertise61 €

Cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur interdits de circulation sur la voie publique

Immobilisation matérielle7,6 €
Opérations préalables7,6 €
Enlèvement45,7 €
Garde journalière3 €
Expertise30,5 €

Poids lourds entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes incluses

Immobilisation matérielle7,60 €
Opérations préalables22,90 €
Enlèvement122 €
Garde journalière9,20 €
Expertise91,50 €

Poids lourds entre 7,5 tonnes et 19 tonnes incluses

Immobilisation matérielle7,60 €
Opérations préalables22,90 €
Enlèvement213,40 €
Garde journalière9,20 €
Expertise91,50 €

Poids lourds entre 19 tonnes et 44 tonnes incluses

Immobilisation matérielle7,60 €
Opérations préalables22,90 €
Enlèvement274,40 €
Garde journalière9,20 €
Expertise91,50 €

Autres véhicules immatriculés

Immobilisation matérielle7,60 €
Opérations préalables7,60 €
Enlèvement45,70 €
Garde journalière3 €
Expertise30,50 €

Attention : ces barèmes ne concernent pas Lyon, Marseille, Paris et Toulouse, où des barèmes distincts sont mis en œuvre.

Comme le rappelle le site officiel Service public, vous ne pouvez récupérer votre véhicule qu’après avoir payé les frais de fourrière.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :