Sport : ce qu’il est possible ou pas de faire pendant le confinement

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a précisé les règles sanitaires encadrant la pratique sportive pendant le confinement. Voici ce qui est autorisé ou interdit.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Drazen Zigic

Alors que depuis samedi soir, toute la France est de nouveau confinée, le ministère de la Jeunesse et des Sports a précisé les règles mises en place concernant la pratique sportive pendant cette période.

Vous êtes un adulte

Les majeurs, qui ne font pas partie des publics prioritaires, peuvent uniquement continuer à pratiquer, entre 6h et 19h, un sport en individuel en extérieur, tant dans l’espace public (dont les plages, lacs, montagnes, etc.) que dans les équipements sportifs de plein air (stades, aires de musculation, etc.). Aucune limitation de durée n’est imposée mais ils doivent rester dans un rayon de 10 kilomètres autour de leur domicile et se munir d’un justificatif de domicile. Les sports collectifs sont, en revanche, interdits.

Vous êtes un mineur

Les mineurs peuvent uniquement faire du sport en extérieur, dans l’espace public et les équipements sportifs de plein air, entre 6h et 19h. Ils doivent, toutefois, rester dans un rayon de 10 kilomètres autour du domicile et se munir d’un justificatif de domicile. Les sports collectifs sont, en revanche, interdits.

Vous faites partie des publics prioritaires

Les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les sportifs inscrits dans le Projet de performance fédéral, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale d’activité physique adaptée (APA) et les personnes en situation de handicap reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs de plein air et couverts.

Seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements pour accéder aux équipements sportifs. Ils doivent être munis d’une attestation de déplacement.

Vous êtes éducateur sportif

Les éducateurs sportifs peuvent déroger au couvre-feu pour encadrer les sportifs professionnels, sportifs de haut niveau ou les personnes en formation professionnelle. Les autres activités doivent s’effectuer dans le respect du couvre-feu. Les coachs sportifs privés peuvent poursuivre leur activité à l’extérieur uniquement dans le respect des horaires de couvre-feu.

Retrouvez les détails dans le tableau mis en ligne par le ministère.

A lire aussi

Partager cet article :