SNCF : échange et remboursement gratuits sur les grandes lignes jusqu’au 1er novembre

Le groupe a décidé de reconduire pendant deux mois le droit à un échange ou à un remboursement sans frais, une mesure qui devait initialement prendre fin le 31 août.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
SNCF
À la gare Saint-Lazare, le 11 mai. © Charles Platiau – Reuters

C’est une incitation à l’achat de billets. Alors que l’évolution de l’épidémie de Covid-19 est entourée d’incertitudes, la SNCF a décidé de reconduire jusqu’au 1er novembre inclus le droit d’obtenir un échange ou un remboursement sans frais des billets sur ses grandes lignes. La possibilité est ouverte pour les TGVInoui, les Ouigo, les Intercités et les TER en correspondance, a annoncé le groupe mercredi 26 août.

« Ces échanges et remboursements sans frais se font jusqu’au départ du train et sur l’ensemble des canaux de vente habituels » comme « Oui.sncf, Ouigo.com » et auprès des « agences de voyages en ligne », précise la SNCF dans un communiqué.

Des ventes en chute libre

La mesure est entrée en vigueur début mars, avant le confinement que l’exécutif a imposé pour limiter la propagation de l’épidémie. Elle vise à « accompagner la reprise des activités en France », a affirmé sur Twitter le directeur général de Voyages SNCF, Alain Krakowitch. Mais elle doit également soutenir le groupe.

Au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires de la SNCF a atteint 14,1 Md€, en chute de 21 % par rapport à la même période de l’année dernière, a fait savoir le groupe le 30 juillet. Les ventes ont été pénalisées par les grèves de janvier (à hauteur de 275 M€) et surtout par les répercussions de la crise sanitaire (à hauteur de 3,9 Md€). Le résultat net à la fin du mois de juin s’est élevé lui à - 2,4 Md€, contre 20 Md€ un an plus tôt.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :