Safer internet day : 7 conseils pour protéger votre enfant

A l’occasion du Safer Internet day qui se déroule ce mardi 11 février, voici sept conseils pour accompagner votre enfant dans son utilisation du Web et le protéger des éventuels dangers.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© fizkes

Télévision, ordinateur, tablette, smartphone… Difficile aujourd’hui pour les enfants d’échapper aux écrans ! Une famille en possède en moyenne 5,5, selon une enquête CSA de 2018. Une exposition qui n’est pas facile à gérer pour les parents. Le "Safer internet day" ou "Internet sans crainte" – journée de mobilisation mondiale pour promouvoir un Internet meilleur auprès des jeunes qui se tient ce mardi 11 février – est l’occasion de rappeler quelques règles pour apprendre aux enfants à surfer sans risque et à s’armer contre les éventuels risques du Net.

1. Accompagnez votre enfant dans son usage d’Internet

Dès son plus jeune âge, informez-le sur les techniques permettant de sécuriser ses données personnelles : mot de passe solide, adresse électronique anonyme, utilisation d’un pseudonyme pour les jeux vidéos. Echangez régulièrement avec lui sur ses activités en ligne, c’est le meilleur moyen pour qu’il vienne vous voir s’il rencontre un problème avec un contenu. Et apprenez-lui à faire attention à ce qu’il publie sur lui et sur les autres : pas d’insultes, de fausses rumeurs ou de commentaires désobligeants sur les réseaux sociaux et les messageries. « En tant que parent, vous êtes responsable civilement de ce que votre enfant mineur publie, même sous pseudonyme », rappelle la Cnil.

2. Fixez des règles

Fixez des règles claires autour de l’utilisation d’Internet : pas de téléphone à table, pas de connexion nocturne illimitée, etc. Limitez le temps d’écran en fixant des plages horaires d’utilisation. A l’occasion du Safer Internet day, une application mobile, FamiNum, est proposée aux familles pour les aider à construire une charte numérique sur-mesure. Elle est disponible gratuitement sur GooglePlay et l’AppleStore.

Bon à savoir

Pour avoir plus de conseils, vous pouvez consulter les sites www.internetsanscrainte.fr et www.mon-enfant-et-les-ecrans.fr.

3. Ne le laissez pas seul lorsqu’il consulte Internet

Si vous avez de jeunes enfants, il est conseillé de placer l’ordinateur dans une pièce de vie commune, le salon par exemple, afin de garder un œil sur ce qu’ils consultent.

4. Choisissez un moteur de recherche adapté à l’âge de votre enfant

Contenus pas adaptés, collecte d’informations personnelles… Les moteurs de recherche comme Google ne sont pas adaptés aux plus jeunes. Pour éviter ces risques, il est conseillé d’utiliser un moteur de recherche adapté aux besoins des 6-12 ans comme Qwant Junior ou Kiddle. Ils proposent des contenus filtrés et adaptés à leur âge et ne conservent pas l’historique de navigation.

5. Activez le contrôle parental

Présents sur ordinateur, tablette, smartphone ou console de jeux, les systèmes de contrôle parental proposent des fonctionnalités plus ou moins strictes : limitation du temps de connexion, suivi des envois et réception des mails/SMS, arrêt du téléphone ou du PC à une certaine heure, etc.

6. Développez son esprit critique

Apprenez à votre enfant à être vigilant et à ne pas croire toutes les informations qui circulent sur Internet, et notamment sur les réseaux sociaux. Expliquez-lui comment vérifier les sources d’une information.

7. Expliquez les dangers potentiels

Malgré toutes les précautions prises, il est important de sensibiliser votre enfant aux risques d’Internet qui sont nombreux : exposition à des images choquantes, divulgations d’informations personnelles, cyber harcèlement, tentative d’escroquerie, dépense involontaire d’argent… Apprenez-lui à faire attention aux informations personnelles qu’il publie sur lui (photos, habitudes de vie, etc.) et à accepter comme ami sur les réseaux sociaux uniquement des personnes qu’il connaît. Si vous voyez chez votre enfant un changement de comportement, engagez le dialogue.

Bon à savoir

Si votre enfant est confronté à un problème sur internet, deux services sont disponibles : Net Ecoute, la ligne d’écoute nationale anonyme destinée aux enfants et adolescents confrontés à des problèmes dans leurs usages numériques. Elle est accessible au 0 800 200 000 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h. le site du gouvernement pour signaler les contenus illicites (pornographie enfantine, propos choquants ou incitant au terrorisme, à la haine raciale) www.internet-signalement.gouv.fr

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :