Remboursement du passe Navigo : gare aux faux sites

Ile-de-France Mobilités, qui gère les transports en région parisienne, met en garde les Franciliens contre de faux sites de remboursement du passe Navigo. La plateforme officielle sera ouverte d’ici fin janvier.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© gwengoat

Attention aux arnaques ! Depuis que la présidente d’Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, a annoncé le 8 janvier dernier que les Franciliens abonnés au passe Navigo pourraient se faire rembourser le mois de décembre en raison de la grève des transports, plusieurs sites internet frauduleux ont été ouverts. Ils promettent d’être remboursés dans les meilleurs délais et invitent les usagers à remplir un formulaire de remboursement avec leur nom, prénom, email et coordonnées bancaires.

Or, « une seule plateforme sera mise en place par la RATP et SNCF avec Ile-de-France Mobilités à l’adresse mondedommagementnavigo.com », a précisé Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France. Le site, qui est en cours de finalisation, sera ouvert d’ici fin janvier.

Comment repérer les sites frauduleux ?

Ile-de-France Mobilités a déposé plainte et demandé la fermeture du site incriminé auprès du gestionnaire des noms de domaine. En attendant, soyez vigilant. Pour savoir si le site consulté n’est pas frauduleux, vérifiez avant tout qu’il utilise bien le protocole https destiné à assurer la sécurité de la connexion.Pour cela, regardez dans la barre de recherche sil’url (l’adresse web) commence par https et est précédé par un cadenas fermé. Si le sigle https n’apparaît pas, quittez le site internet.

Pensez également à vérifier l’orthographe. Si le français est approximatif, méfiez-vous. De même, tout site de confiance doit afficher des mentions légales. Elles sont composées du nom, des coordonnées ainsi que du numéro de Siret du propriétaire dudit site. Enfin, s’il s’agit d’un site marchand, il doit disposer d’une page affichant les conditions générales de vente (CGV).

Signalez les tentatives d’escroquerie

Si vous avez été victime de cette escroquerie, faites un signalement :

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :