Confinement allégé : télécharger la nouvelle attestation de déplacement ici

Trois documents différents sont disponibles, selon le motif de sortie : l'attestation de déplacement dérogatoire, le justificatif de déplacement professionnel et l'attestation pour les trajets scolaires. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© © omersukrugoksu

C’est le grand retour des attestations de déplacement. Avec le reconfinement de tout le pays à partir de ce vendredi et jusqu’au 1er décembre au moins, nos déplacements seront limités et chaque sortie à l’extérieur du domicile devra être motivée et justifiée. D’après Europe 1, trois formulaires de déplacement différents seront disponibles.

Vous pouvez télécharger, plus bas, toutes les attestations nécessaires. 

L’attestation de déplacement dérogatoire

Le premier est bien connu puisqu’il s’agit de l’attestation de déplacement dérogatoire utilisée au printemps dernier lors du premier confinement. Il faudra l’avoir pour :

  • sortir de chez soi pour effectuer des achats,
  • se rendre chez le médecin ou à la pharmacie,
  • les motifs familiaux impérieux,
  • porter assistance aux personnes vulnérables ou précaires,
  • se rendre à une convocation administrative ou judiciaire,
  • participer à une mission d’intérêt général,
  • promener son chien ou faire du sport,
  • se rendre dans un établissement culturel autorisé ou dans un lieu de culte.

Les déplacements pour prendre l’air, faire du sport ou promener son animal de compagnie sont désormais limités à trois heures par jour et dans un rayon de 20 kilomètres autour du domicile, selon les nouvelles directives énoncées par Emmanuel Macron dans son allocution du 24 novembre.

L’attestation devra être renouvelée pour chaque déplacement.

► Télécharger l'attestation dérogatoire de déplacement

Vous pouvez utiliser la version numérique ici ou télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire ci-dessous. 

Le justificatif de déplacement professionnel

Le deuxième formulaire est aussi bien connu puisqu’il s’agit de justificatif pour les déplacements professionnels. Celle-ci devra être fournie par l’employeur. « Les fonctionnaires et indépendants pourront présenter leur carte professionnelle ou tout autre justificatif », a précisé Jean Castex.

Cette attestation est permanente. Une seule attestation suffit pour toute la durée du confinement. 

► Télécharger le justificatif de déplacement pro

Il n'y a pas de version numérique, vous devez télécharger la version papier ci-dessous. 

Le justificatif de déplacement scolaire

Le dernier formulaire est, en revanche, nouveau : c’est une attestation dédiée aux trajets scolaires. Car contrairement au premier confinement, « les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés », a annoncé Emmanuel Macron mercredi soir lors de son allocution télévisée. Les parents devront se munir de cette attestation pour conduire et aller chercher leurs enfants à l’école.

Comme l'attestation de déplacement professionnel, cette attestation est permanente. Une seule suffira pour toute la durée du reconfinement et elle sera remplie par l’établissement scolaire des enfants.

► Télécharger le justificatif de déplacement scolaire

Pas de version numérique, mais vous pouvez télécharger le justificatif de déplacement scolaire ci-dessous. 

Où se procurer les attestations ?

Les attestations seront téléchargeables sur internet dès ce jeudi 29 octobre au soir sur le site du ministère de l’Intérieur et pourront également être directement remplies via l’application Tous Anti-Covid, téléchargeable sur Google Play et App Store

Des amendes en cas de non présentation des attestations

En cas de non présentation des attestations lors d’un contrôle par les forces de l’ordre, une amende forfaitaire de 135 € sera infligée au contrevenant. En cas de récidive dans les quinze jours, elle passe de manière forfaitaire à 200 €.

Partager cet article :