Radars automatiques : bientôt la fin des panneaux « contrôles automatiques » et « contrôles radars fréquents »

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Automobilistes, il va y avoir du changement sur les routes en matière de signalétique en France. D’ici quelques mois, les panneaux historiques annonçant la présence de radars automatiques auront disparu, selon le site Radars-auto.com.

Depuis l’apparition des premiers radars automatiques en 2003, des panneaux pour signaler leur présence ont été installés sur le bord des routes. Les premières années, ils portaient tous la mention « Pour votre sécurité, contrôles automatiques », accompagnée d’un pictogramme comportant une voiture et une moto. Ils étaient installés à 600 mètres des radars sur les autoroutes, 400 mètres sur les routes limitées à 90 km/h et 300 mètres sur les routes à 70 km/h.

Puis, à partir de 2010, ces panneaux initiaux ont commencé à cohabiter avec une nouvelle version portant l’inscription « Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents » et un nouveau pictogramme incluant un camion. Contrairement aux premiers, ils pouvaient être placés jusqu’à 3 kilomètres en amont des cabines, et signaler plusieurs radars consécutifs.

Fermer
© Sécurité routière

Deux nouveaux panneaux simplifiés

En 2017, la Sécurité routière a décidé de faire évoluer encore une fois les panneaux de signalisation en déployant deux nouveaux modèles simplifiés et plus lisibles. Le liseré jaune extérieur ainsi que l’onde radar pointée vers une moto et une voiture sont conservés mais les messages et le pictogramme du camion sont supprimés. L’un des deux indique également la vitesse maximale autorisée (90 km/h par exemple), tandis que l’autre s’accompagne d’un panonceau, annonçant qu’un contrôle radar est susceptible de survenir ou non sur plusieurs kilomètres (itinéraires leurres).

Fermer
© Sécurité routière

Si depuis cinq ans, les quatre panneaux cohabitent, la Sécurité routière a accéléré, ces derniers mois, le remplacement et le retrait des anciennes signalisations de 2003 et 2010. On ne sait pas encore à quel moment tous les panneaux auront été remplacés, mais il est probable qu’ils soient tous modifiés d’ici la fin de l’année 2022.

Si l’objectif est de limiter la confusion chez les conducteurs, l’association 40 Millions d’automobilistes dénonce une manœuvre visant « à piéger les usagers de la route en rendant moins visible et moins fréquent la signalisation des radars automatiques ».

Sujets associés

POUR ALLER PLUS LOIN