Quelles sont les précautions à prendre pour utiliser un Wi-Fi public en toute sécurité ?

La Cnil fait des recommandations pour protéger vos données personnelles et limiter les risques de piratage.
2mn de lecture
Certains parcs proposent un Wi-Fi public.
Certains parcs proposent un Wi-Fi public. © sepy

Vous êtes en vacances et utilisez Internet sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone au moyen d’un Wi-Fi public gratuit et illimité, présent par exemple dans une gare, un aéroport, un restaurant, un hôtel ou un parc ? Différentes mesures doivent être prises pour protéger la sécurité de vos données personnelles. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) donne sur son site différents conseils.

Ne vous fiez pas au nom du réseau affiché à l’écran

Ne vous fiez pas au nom du réseau qui s’affiche à l’écran de votre ordinateur, de votre tablette ou de votre téléphone. Vérifiez toujours le nom du Wi-Fi public, par exemple en le demandant au commerçant.

Car « il est très facile pour un pirate de créer un point d’accès Wi-Fi au nom d’un restaurant puis de détourner l’ensemble du trafic qui y transitera ». Cette personne malveillante peut notamment « récupérer les données que vous échangez avec un site de e-commerce ».

Ne faites pas confiance au portail d’accès au Wi-Fi

Pour accéder au réseau public, vous devez transmettre des informations personnelles ? N’indiquez pas votre adresse électronique principale, fournissez le moins d’informations possibles. « Ne cochez pas la case ‘‘Communiquer mes données à des tiers’’, à moins que vous ne souhaitiez que vos données » bénéficient à des tiers, qui auront le droit de vous adresser des courriels de prospection commerciale.

Ne transmettez pas des données personnelles sur le réseau Wi-Fi

Pour transmettre des données personnelles en ligne (accès à votre messagerie, à vos réseaux sociaux, à vos comptes bancaires, etc.), passez plutôt par le réseau 3G/4G de votre opérateur.

« Si vous n’avez pas le choix, privilégiez toujours la visite de sites HTTPS » (et non HTPP), « utilisez un VPN, de préférence payant ou que vous avez installé vous-même chez vous sur votre connexion personnelle », précise la Cnil.

UN VPN (virtual private network, réseau privé virtuel) vous permet d’aller sur Internet en protégeant vos données.

Désactivez la connexion automatique

Halte à la connexion automatique aux réseaux Wi-Fi ! Désactivez cette fonction sur votre téléphone. De sorte que « si vous repassez dans la zone de couverture du réseau, votre réseau ne s’y connectera pas sans votre permission ».

Mais, même après la désactivation de cette fonction, « certains types de téléphones continuent d’émettre un signal Wi-Fi et sont susceptibles de permettre à des tiers de suivre vos déplacements, dans des centres commerciaux par exemple ».

La Commission nationale de l’informatique et des libertés recommande donc de désactiver l’option « Recherche toujours disponible » si votre téléphone en comporte une.

Faites les mises à jour proposées par votre appareil

Mettez à jour « le système d’exploitation et les pilotes Wi-Fi » de votre ordinateur, de votre tablette ou de votre téléphone, comme vous le propose le fabricant de l’appareil ou l’éditeur de votre système d’exploitation.

Les conseils de la Cnil peuvent être consultés ici.

df
Timour Aggiouri
Publié le