Port du masque : les départements où il est à nouveau obligatoire en extérieur

3 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Nadtytok / Carte Dossier Familial

Face à la 4e vague de l'épidémie de coronavirus, plusieurs départements ont choisi de rétablir l'obligation du port du masque à l'extérieur. Ces dernières semaines, le département des Pyrénées-orientales a connu une résurgence du taux d'incidence de Covid-19 et a donc été le premier à rétablir l'obligation du port du masque en extérieur. D'autres départements, situés dans le sud de la France, lui ont emboîté le pas :  l'Hérault, la Corse et les Bouches-du-Rhône.

Masque obligatoire dans certaines zones

Depuis, d'autres départements ont aussi suivi la voie de la prudence. Désormais, presque tous les départements côtiers, qui ont notamment connu un flux important de touristes depuis début juillet, imposent à nouveau le port du masque en extérieur, dans les principales villes balnéaires. 

Cependant, il n'y pas que les abords maritimes qui sont concernées par ces restrictions sanitaires. Certains départements montagnards ont aussi rétabli l'obligation de port du masque en extérieur, comme la  Haute-Savoie, avec la ville de Megève. Dans la région Grand Est, la Meurthe-et-Moselle a remis à l'ordre du jour le port du masque en extérieur dans 21 communes (dont Nancy). 

En date du mardi 27 juillet, on dénombre 21 départements où le masque est obligatoire en extérieur, au moins partiellement (dans les zones à forte circulation, dans les villes denses...). Pour l'instant, les plages ne sont pas concernées mais les préfets pourraient l'imposer à nouveau si la situation sanitaire se dégradait après l'arrivée massive des aoûtiens.

Quels sont les départements concernés ?

  • Alpes-Maritimes
  • Ariège
  • Bouches-du-Rhône
  • Calvados
  • Charente-Maritime
  • Côtes-d'Armor
  • Haute-Corse
  • Gironde
  • Haute-Garonne
  • Haute-Savoie
  • Hérault
  • Landes
  • Loire-Atlantique
  • Meurthe-et-Moselle
  • Pas-de-Calais
  • Pyrénées-Atlantiques
  • Pyrénées-Orientales
  • Savoie
  • Somme
  • Var
  • Vendée

Éviter d'humidifier son masque avec de l'eau

En vacances, en portant le masque toute la journée, parfois sous des chaleurs écrasantes, on peut être tenté de le passer sous l'eau pour se rafraîchir un peu le visage. Cependant, ce n'est pas une bonne idée. L'Association française de normalisation (Afnor) rappelle que l'efficacité du masque contre le coronavirus Sars-Cov-2 dépend de « l'électricité statique des fibres du tissu qui arrête les gouttelettes des postillons. Or, si le masque est mouillé, cette électricité statique disparaît et les gouttelettes passent plus facilement. » On a alors un masque inutile (et gênant) sur le visage.

Dans un communiqué publié l'été dernier, la Direction générale de la Santé rappelait aussi qu' « il ne faut jamais humidifier [son masque], même si cela peut procurer une sensation de rafraîchissement. Si le masque est humide, il faut le changer car son efficacité n'est plus assurée ». Il ne faut donc pas passer son masque sous l'eau froide, ni l'asperger avec un brumisateur ou encore le placer au congélateur pour se rafraîchir.

Si l'on veut avoir un peu de fraîcheur, il est plutôt conseillé de se mouiller régulièrement le front ou la nuque et de respirer plutôt par le nez. 

Guadeloupe, Martinique et Réunion sous couvre-feu

L'état d'urgence sanitaire a été, par ailleurs, rétabli en Guadeloupe en Martinique et à La Réunion, en raison de la forte dégradation de la situation sanitaire. Outre l'élargissement du port du masque, un couvre-feu de 23h à 5h est déjà en vigueur depuis le 13 juillet à La Réunion. L'île repasse en confinement le week-end du 30 juillet.

À compter du 29 juillet, et pour au moins trois semaines, la Martinique est placée en confinement : 

  • couvre-feu de 19h à 5h
  • en journée, les déplacements sont restreints à 10 km
  • le télétravail est recommandé 
  • tous les commerces restent ouverts.

La Guadeloupe aussi est placée sous couvre-feu le 29 juillet, de 21h à 5h. les manifestations sportives s'effectuent sous une jauge de 50 personnes maximum et les déplacements des personnes non-vaccinées entre l'Île et la métropole sont soumis aux motifs impérieux à compter du 2 août. 

A lire aussi