Permis de conduire : les examens pratiques reprendront à partir du 8 juin

A partir du lundi 8 juin, les examens pratiques au permis de conduire voiture vont reprendre progressivement en France selon un protocole sanitaire strict. Port du masque, housse de siège, désinfection et aération du véhicule… Voici ce qui est prévu.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Delpixart

Bonne nouvelle pour les candidats en attente de pouvoir passer leur permis de conduirevoiture depuis mars ! A partir de lundi 8 juin, les examens pratiques vont pouvoir reprendre, rapporte BFMTV. Dans certains départements, des sessions pourraient même être organisées d’ici la fin de la semaine, selon les représentants du Comité national des professionnels de l’automobile (CNPA).

Les sessions d’examen au permis poids-lourds et moto ont, elles, déjà repris depuis le 27 mai dernier et l’examen du Code de la route, depuis le 11 mai.

Un protocole sanitaire strict

Chaque préfecture établira son propre calendrier selon un protocole sanitaire strict. Les mesures nationales de prévention sanitaire suivantes seront mises en œuvre :

  • désinfection et aération du véhicule avant chaque examen. Le volant, le tableau de bord, le levier de vitesse et les commodos doivent être désinfectés à l’aide de produits ou lingettes désinfectantes ;
  • installation d’une housse de siège ;
  • port du masque pour tous les occupants du véhicule (candidat, examinateur et accompagnateur) ;
  • et port d’une visière de protection en supplément du masque pour l’examinateur et l’accompagnateur.

Le port d’une visière ne sera pas obligatoire :

  • pour l’inspecteur si le véhicule est équipé d’une paroi de séparation entre l’inspecteur et le candidat ;
  • pour l’accompagnateur si le véhicule est équipé d’une paroi de séparation entre les parties avant et arrière de l’habitacle ;
  • pour l’inspecteur et l’accompagnateur si le véhicule est équipé d’une paroi de séparation entre l’inspecteur et le candidat et entre les parties avant et arrière de l’habitacle.

Pas de manipulation de la carte d’identité

Lors de la vérification de l’identité du candidat, l’inspecteur ne devra pas manipuler la pièce d’identité, qui sera tenue en main par le candidat. S’il porte un masque, il devra le retirer le temps de vérifier son identité en veillant à bien respecter les règles de manipulation (par les lanières ou les élastiques).

La durée de l’examen pratique reste la même mais il faudra prévoir un peu plus de temps entre chaque candidat pour désinfecter les véhicules. Pendant la conduite, la ventilation et la climatisation doivent être coupées.

Si toutes les conditions sanitaires ne peuvent être réunies ou en cas de doute sur une personne présentant d’éventuels symptômes (toux, état fébrile), l’examen doit être reporté.

Au total, 330 000 candidats ont vu leur passage à l’examen reporté, du code au permis poids lourds.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :