Permis de conduire : ce qui change à partir de lundi 22 juillet

Désormais, les jeunes qui apprennent le permis dans le cadre de la conduite accompagnée pourront passer l’épreuve pratique dès 17 ans. Deux nouvelles mesures encouragent l’apprentissage sur simulateur et sur boîte automatique.
1mn de lecture
© LightFieldStudios

Un permis de conduire moins long et moins cher, c’est l’objectif de la réforme voulue par le gouvernement dont plusieurs mesures entrent en vigueur ce lundi.

Abaissement de l’âge minimal pour passer l’examen pratique dans le cadre de la conduite accompagnée

La première concerne l’abaissement de l’âge auquel un jeune inscrit dans le cadre de la conduite accompagnée peut passer l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire. En application d’un arrêté paru le 19 juillet au Journal officiel, il sera désormais possible de se présenter à l’épreuve pratique dès l’âge de 17 ans, contre 17 ans et demi actuellement. « En 2018, 285 000 jeunes ont choisi la conduite accompagnée qui a fait la preuve de son efficacité avec un taux de réussite au premier passage de 74,5 % contre 57,7 % en moyenne pour l’ensemble des candidats », a expliqué le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner dans Le Parisien.

> A LIRE : Permis de conduire : les mesures du gouvernement pour réduire son coût

Permis sur boîte automatique encouragé

Les conducteurs qui auront obtenu leurs permis sur boîte automatique pourront dorénavant conduire sur boîte manuelle au bout de 3 mois au lieu de 6 mois actuellement, à condition de suivre une formation de 7 heures dans une école de conduite ayant obtenu le label « école de conduite de qualité ».

Le but est de développer l’apprentissage de la conduite sur un véhicule équipé d’une boîte automatique qui est plus facile et rapide puisque la durée minimale obligatoire de conduite est de 13 heures au lieu de 20 heures sur un véhicule équipé d’une boîte manuelle.

La durée d’apprentissage sur simulateur passe de 5 à 10 heures

Le gouvernement souhaite également encourager l’apprentissage sur simulateur qui est plus rapide et moins coûteux que celui dispensé dans des conditions réelles. Pour cela, la durée d’apprentissage pouvant être effectuée sur simulateur dans les 20 heures minimum de formation obligatoire à la conduite passe de 5 à 10 heures.

À lire aussi
df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus