Passage à l’heure d’hiver : ce dimanche, on change d'heure

Dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 octobre, à 3 heures du matin, nous passerons officiellement à l’heure d’hiver et reculerons les horloges d’une heure. Ce changement d’heure pourrait être l’un des derniers. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© StephanieFrey

Ce dimanche, vous gagnerez une heure de sommeil grâce au passage à l’heure d’hiver. Comme tous ans, il a lieu dans la nuit du samedi au dimanche du dernier week-end du mois d’octobre. A 3 heures du matin, vous devrez reculer d’une heure les aiguilles de vos montres, horloges et réveils manuels, il sera en réalité 2 heures. Dès le lendemain, il fera jour et nuit plus tôt.

Appliqué en France depuis 1976 à la suite du choc pétrolier de 1973-1974 et de l’envolée des prix de l’énergie dans le but de faire des économies et généralisé au sein de l’Union européenne dans les années 1980, le changement d'heure semestriel pourrait être l’un des derniers.

Contesté depuis plusieurs années pour ses effets négatifs sur la santé, le sommeil, la sécurité routière et son faible impact en termes d’économies d’énergie, la Commission européenne a décidé de mettre un terme à ce dispositif. En septembre 2018, elle avait proposé de supprimer le  changement d’heure semestriel dès 2019 après le lancement d’une consultation citoyenne en ligne qui avait abouti à un résultat sans appel : 84 % des 4,6 millions d’Européens participant s’étaient prononcés en faveur de sa suppression. En mars 2019, les eurodéputés avaient voté en faveur de la fin du dispositif pour 2021 afin de laisser à chaque Etat membre la possibilité de choisir entre l’heure d’hiver et l’heure d’été.

La fin du changement d’heure reportée

Chaque pays aurait dû faire un choix avant le 1er avril 2020 sauf qu’avec l’épidémie de Covid-19, cela n’a pas été fait. En pratique, les pays devaient ensuite se coordonner et « choisir de tous passer à l’heure d’été ou à celle d’hiver ou de prendre une décision par groupes d’Etats », avait expliqué à Sud Ouest l’eurodéputée EELV Karima Delli, à l’origine de la résolution pour abolir le changement d’heure. Les pays qui souhaitaient conserver l’heure d’été étaient censés changer d’heure pour la dernière fois le 27 mars 2021 et ceux qui voulaient maintenir l’heure d’hiver, le 30 octobre 2021. En France, par exemple, c’est l’heure d’été qui a été plébiscitée. Lors d’une consultation citoyenne réalisée en 2019 par la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, 59 % des votants se sont prononcés pour le maintien définitif de l’heure d’été.

Mais le Conseil européen n’a toujours pas fixé de date pour évoquer le sujet. La fin du changement d’heure risque donc d’être compromise pour 2021.

Partager cet article :