Ordinateurs et smartphones : quelles pièces détachées doivent être disponibles durant 5 ans ?

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les smartphones peuvent être réparés. - oonal

Dans un objectif de protection de l’environnement, la loi impose aux fabricants et aux importateurs de certains appareils de permettre la disponibilité de certaines pièces détachées durant la période de commercialisation des modèles puis durant cinq ans. Un décret pris le 31 décembre 2021, publié le lendemain au Journal officiel, précise cette obligation, posée par l’article L. 111-4 du Code de la consommation, en énumérant les pièces détachées concernées des ordinateurs portables et des smartphones.

Les pièces détachées des ordinateurs portables

Pour les ordinateurs portables, doivent être disponibles dès la date de la mise sur le marché national de la première unité d’un modèle, les pièces détachées suivantes :

  • les composants mémoire de masse (HDD-SSD) ;
  • les dispositifs d’affichage ;
  • les batteries ;
  • les connecteurs d’alimentation ;
  • les chargeurs.

D’autres pièces détachées doivent être disponibles au plus tard deux ans après la date de la mise sur le marché national de la première unité d’un modèle :

  • les cartes mères ;
  • les mémoires vives ;
  • les ventilateurs ;
  • les radiateurs ;
  • les claviers ;
  • les ports et les connecteurs.

Les pièces détachées des smartphones

S’agissant des smartphones, doivent être disponibles dès la date de la mise sur le marché national de la première unité d’un modèle :

  • les dispositifs d’affichage ;
  • les batteries ;
  • les caméras frontales ;
  • les caméras dorsales ;
  • les chargeurs.

D’autres pièces doivent être disponibles au plus tard deux ans après la date de la mise sur le marché national de la première unité d’un modèle :

  • les connecteurs de charge ;
  • les connecteurs ;
  • les cartes mères ;
  • les boutons ;
  • les microphones ;
  • les haut-parleurs.

Faut-il remplacer une pièce ou acheter un nouvel appareil ?

Dès lors que vous avez la possibilité d’acquérir, en ligne ou dans un magasin physique, la pièce détachée vous permettant de remplacer celle défectueuse, vous pouvez vous trouver face à un dilemme. Est-il moins coûteux de faire la réparation ou d’acquérir un nouvel appareil ? Si votre chargeur ne fonctionne plus, l’arbitrage joue en faveur du remplacement, aucune intervention extérieure n’étant requise.

Pour remplacer d’autres pièces, comme le connecteur de charge de votre mobile, des tutoriels en ligne peuvent vous aider à intervenir vous-même.

Si vous ne pouvez pas faire autrement que de recourir à un réparateur, vous pouvez solliciter de nombreux magasins physiques et en ligne. Vous pouvez également faire appel à une solution gratuite, le Repair Café, un mouvement mondial de réparateurs bénévoles. Plusieurs dizaines d’ateliers collaboratifs Repair Café sont ouverts en France, selon la carte publiée sur le site du mouvement.

Attention : apportez la nouvelle pièce détachée à monter sur l’appareil, cette pièce étant systématiquement à votre charge, prévient le mouvement. Deux venues peuvent être nécessaires à l’atelier, l’une pour le diagnostic, l’autre pour la réparation.

POUR ALLER PLUS LOIN