Ordinateur, smartphone, console… Serez-vous privé d’accès à internet le 30 septembre ?

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© fizkes

Si vous possédez un ordinateur, un smartphone, une tablette ou encore une console achetés avant 2017, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise jeudi 30 septembre. En raison de l’expiration d’un certificat numérique de sécurité, des millions d’appareils connectés pourraient être privés de connexion à Internet. C’est un chercheur en sécurité informatique britannique, Scott Helme, qui a mis en garde contre les effets de cette expiration dans un article publié sur son blog et relayé par Phonandroid.

Le 30 septembre, le certificat numérique de sécurité, IdentTrust DST Root CA X3, expirera. Or, il permet de certifier un autre certificat très répandu, le ISRG Root X1, qui chiffre une grande partie des connexions réalisées sur le Word Wide Web.

Quels sont les appareils concernés ?

Problème, de nombreux appareils commercialisés avant 2017 s’appuient toujours sur IdentTrust DST Root CA X3 pour certifier ISRG Root X1.

Voici la liste des plateformes concernées par l’expiration du certificat :

  • Windows XP Service Pack 2
  • macOS 10.12.0
  • iOS 9
  • Android Gingerbread v2.3.6
  • Mozilla Firefox v2.0
  • Ubuntu 12.04
  • Debian squeeze / 6
  • Java 8 8u101
  • Java 7  7u111
  • NSS v3.11.9
  • Amazon FireOS (Silk Browser)
  • Cyanogen  v10
  • Jolla Sailfish OS v1.1.2.16
  • Kindle v3.4.1
  • Blackberry 10.3.3
  • PS4 avec firmware antérieure au 5.00

Toutefois, certains appareils reposant sur plusieurs certificats de sécurité numérique pourraient continuer d’avoir accès à Internet.

Que faire pour éviter d’être privé d’internet ?

Si vous possédez un appareil sorti avant 2017 et n’avez jamais installé de mise à jour du logiciel, vous risquez d’être privé d’Internet le 30 septembre. Pour éviter la panne, il existe plusieurs solutions.

La première est de mettre à jour votre smartphone, tablette ou console. Si vous avez un smartphone Android, il vous faut installer la version 2.3.6 Gingerbread ou une version antérieure pour pouvoir conserver la connexion internet. Dès 2024, vous devrez installer la version Android Nougat 7.1.1.

Si vous avez un Mac sous macOS 10.12.0 (ou une version antérieure) ou un iPhone sous iOS 9 (ou une version antérieure), il est conseillé d’installer une mise à jour du firmware. Idem pour les PlayStation 4 fonctionnant avec un firmware antérieur à 5.00 ou les PC tournant sous Windows XP avec Service Pack 2 ou une itération antérieure.

L’autre solution pour ceux qui ne pourraient pas passer à une version supérieure est d’utiliser Firefox. Le navigateur web de Mozilla utilise, en effet, ses propres certificats numériques pour chiffrer les connexions Internet.

A lire aussi