Obsolescence programmée : signalez vos appareils en panne

Imprimante, télévision, machine à laver… L’UFC-Que Choisir lance un Observatoire des pannes qui permet aux consommateurs de signaler les pannes sur leurs appareils. Le but est de détecter les cas d’obsolescence programmée.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© MachineHeadz

Votre machine à laver est tombée en panne peu après la fin de la garantie légale ? Le système d’exploitation de votre smartphone n’est plus mis à jour après seulement un an d’utilisation ? L’UFC-Que Choisir vous invite à signaler vos appareils devenus en panne trop rapidement. A l’occasion du Black Friday, l’association de consommateurs a décidé de lancer un Observatoire des pannes. Cet outil est destiné à détecter les cas d’obsolescence programmée d’appareils grâce aux signalements des consommateurs.

Pour rappel, l’obsolescence programmée désigne l’ensemble des stratégies des fabricants (composants fragiles, pièces détachées indisponibles, etc.) pour limiter la durée de vie de leurs produits et pousser les consommateurs à les remplacer plus rapidement. Du lave-linge au fer à repasser, en passant par le smartphone ou le téléviseur, l’ensemble des produits du quotidien peut être concerné.

Signalez vos appareils en panne

Pour signaler les pannes rencontrées trop rapidement sur vos appareils, c’est très simple. Il vous suffit de remplir le formulaire d’une dizaine de question mis en ligne sur le site de l’UFC-Que Choisir. Vous devrez notamment indiquer le ou les problèmes rencontrés, à quel(s) moment il(s) est(sont) survenu(s) après l’achat et si vous avez essayé de réparer votre appareil. Vous avez également la possibilité de télécharger votre facture ou tout autre document permettant d’appuyer votre signalement.

L’association se chargera ensuite d’analyser tous les signalements de panne afin de déceler les cas problématiques, de réaliser des enquêtes via des tests comparatifs et de mener les actions nécessaires (pression sur les fabricants, lobby auprès des pouvoirs publics, actions judiciaires) pour lutter contre les cas avérés d’obsolescence programmée.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :