Non, les vacances scolaires d'été ne sont pas décalées au 31 juillet

La lettre qui annonce le report des congés d'été au 31 juillet est un mensonge, une fake news qui circule sur Facebook et Twitter depuis la semaine dernière. Les congés d'été se tiendront bien aux dates prévues, même si le baccalauréat 2020 pourrait être aménagé et certains concours reportés. On fait le point. 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Skynesher / Montage

Une lettre à en-tête du ministère de l'Éducation nationale circule massivement sur les réseaux sociaux. Elle annonce le report des congés scolaires d'été au 31 juillet, en conséquence de la période de confinement et de la fermeture de tous les établissement scolaires depuis le 15 mars. Il s'agit d'un faux. 

Non, comme l'a démenti le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Banquer, les vacances d'été ne seront pas reportées au 31 juillet. Cette fausse information est une fake news qui s'ajoute à la longue liste de celles fabriquées sur les incertitudes et peurs autour du coronavirus. 

Les vacances d'été 2020 débuteront bien le 4 juillet 2020, comme l'annonce toujours le ministère de l'Éducation nationale

 

Le baccalauréat aura-t-il lieu ?

Oui, le ministre de l'Éducation nationale l'a confirmé, le bac 2020 aura bien lieu. La période de confinement en raison de l'épidémie de coronavirus n'annule pas le baccalauréat.

En revanche, les épreuves vont largement être aménagées, puisque toutes les épreuves du bac sont annulées à l'exception de l'oral de français pour les classes de première. À cette exception près, l'évaluation se fera sur les notes du contrôle continu. 

Quand se dérouleront les concours post-bac ?

Les concours devant se dérouler pendant la période du confinement sont reportés ou remplacés par d'autres modes de sélection. 

Les épreuves écrites des concours post-bac permettant d’accéder aux formations sélectives du premier cycle de l’enseignement supérieur sont remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats, a annoncé le ministère de l'Éducation nationale, précisant que le processus s'inscrira dans le cadre de la procédure nationale de pré-inscription via la plateforme Parcoursup. 

Les épreuves écrites des autres concours nationaux (grandes écoles et deuxième année de médecine), qui étaient prévues en avril et en mai sont reportées à après la fin du mois de mai. Enfin, les concours de recrutement de l'Éducation nationale doivent avoir lieu entre juin et juillet. Chaque candidat sera averti par mail des dates des concours. 

df
Mathieu Sicard
Publié le

Partager cet article :