Noël, Nouvel an : ce qu’il sera possible, ou pas, de faire

Se voir en famille ou entre amis, mais pas plus de 6 personnes, porter le masque, même à l'intérieur, si on ne vit pas au quotidien ensemble... Voici les recommandations à respecter pour traverser les fêtes sans créer de cluster, et tâcher de ne pas risquer un troisième confinement. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Choreograph

Dernière minute : l'inquiétude des autorités à l'approche du 15 décembre

Au cours d'une conférence de presse organisée ce lundi 7 décembre, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a affirmé que la barre des 5 000 nouvelles contaminations par jour en France était encore loin. C'était pourtant l'objectif affiché par Emmanuel Macron en vue du déconfinement programmé le mardi 15 décembre. L'heure est donc à la prudence autour de cette date et du maintien des modalités de sortie du confinement exposées par le président de la République le 24 novembre dernier. 

Si la situation sanitaire permet une levée du confinement le 15 décembre prochain, les Français pourront se retrouver pour les fêtes de fin d’année. Mais « il ne s’agira pas de vacances de Noël comme les autres », a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée mardi soir.

Depuis le samedi 28 novembre, les commerces dits « non essentiels » ont rouvert, notamment pour permettre à chacun de faire ses achats de Noël. Un protocole sanitaire strict doit être respecté, notamment en comptant une jauge de clients respectant la règle de 8m² par personne.

Les déplacements autorisés

A partir du 15 décembre, vous pourrez circuler librement partout en France sans avoir besoin de vous munir d’une attestation de déplacement dérogatoire. Si un couvre-feu de 21h à 7h sera en vigueur à partir de cette date, il sera levé les soirs du 24 et 31 décembre. Vous pourrez donc vous retrouver en famille ou entre amis pour fêter Noël et le jour de l’An. Mais il n’est pas question pour autant de baisser la garde.

Des fêtes en petit comité

Le chef de l’Etat en appelle à la responsabilité des Français. « Durant les congés de fin d’année, nous allons retrouver nos proches. Nous sommes tentés de baisser la garde, de relâcher la pression, mais si nous ne voulons pas subir un troisième confinement, nous devons redoubler de vigilance », a alerté Emmanuel Macron.

Le gouvernement a précisé la recommandation de 6 personnes maximum pour les réveillons (sans compter les enfants). Le masque doit être porté aussi à l'intérieur de la maison « lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n’habitent pas au quotidien avec nous ». Il s'agit aussi de respecter scrupuleusement les gestes barrières (se laver les mains régulièrement, respecter les distances, aérer toutes les heures les pièces, etc.).

Les grands rassemblements interdits

Hormis ces retrouvailles en petit comité, les grands rassemblements festifs sur la voie publique resteront interdits. Il ne sera pas non plus possible de passer la soirée au restaurant, dans les bars ou dans les discothèques, qui resteront fermés, au moins jusqu'au 20 janvier. Mais vous pourrez vous rendre au cinéma ou au théâtre. Les stations de ski seront ouvertes mais sans permettre véritablement de skier, puisque les remontées mécaniques demeureront fermées. 

Partager cet article :