Netflix envisage de sévir contre le partage de comptes

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© wutwhanfoto

Partager son compte Netflix avec des personnes ne vivant pas sous le même toit sera-t-il bientôt impossible ? Ces derniers jours, plusieurs utilisateurs ont reçu un message de mise en garde de la plateforme de streaming vidéo : « Si vous ne vivez pas avec le propriétaire de ce compte, vous avez besoin de votre propre compte pour continuer à regarder ».

Pour continuer à utiliser le service, ils ont été invités à entrer un code de vérification, envoyé par SMS ou par mail au propriétaire du compte, ou à démarrer une période d’essai gratuit de 30 jours (cette offre est encore proposée aux Etats-Unis, mais plus en France).

Interrogé par le média américain The Verge, un porte-parole de la plateforme explique qu’il s’agit d’un test « conçu pour s’assurer que les personnes utilisant des comptes Netflix sont autorisées à le faire ».

Partage autorisé uniquement entre membres du foyer

Il est vrai que le partage d’identifiants avec sa famille, ses amis ou ses collègues est très répandu. Dans un rapport datant de 2019, Médiamétri indiquait qu’en France, 9 personnes sur 10 faisaient profiter son entourage de leur abonnement Netflix. Pourtant, les conditions générales d’utilisation indiquent bien que « le service, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ». Il est ainsi possible de regarder Netflix en simultané sur 4 appareils différents (télévision, ordinateur, tablette, smartphone) avec le forfait Premium à 15,99 € par mois, sur 2 avec le forfait Standard à 11,99 €, et sur 1 avec le forfait Essentiel à 7,99 € par mois. Les plateformes de streaming concurrentes, Amazon Prime, Disney + ou HBO Go, fonctionnent sur le même principe.

Renforcer la sécurité des comptes

Le test a surtout pour but de lutter contre la vente illégale d’identifiants et mots de passe piratés. Avec le système de double authentification, quelqu’un qui a obtenu un mot de passe par des méthodes frauduleuses ne pourra plus accéder au compte.

Pour l’instant, rien ne dit que ce test sera généralisé. Netflix mène chaque année des centaines de tests similaires sur un nombre réduit d’utilisateurs.

A lire aussi